Lu dans la presse
URL courte
Par
2140
S'abonner

Un collectif international de médecins a découvert de nouvelles propriétés de la vitamine D. Leurs résultats ont été publiés dans la revue British Medical Journal.

La consommation régulière — au moins une fois par semaine — de vitamine D permettrait ainsi de diminuer de près de deux fois le risque d'apparition de maladies respiratoires et donc de protéger plus de trois millions de personnes par an contre ces infections. Cette substance est surtout utile pour ceux qui sont en insuffisance de vitamine D.

« Cette grande étude conjointe constitue la première preuve décisive du fait que la vitamine D peut vraiment protéger contre les infections respiratoires », affirme Adrian Martineau, professeur de la Queen Mary University of London.

Les données des scientifiques se basent sur la méta-analyse de plusieurs études réunissant plus de 11 000 participants dans des pays différents.
La vitamine D joue un rôle majeur dans la régulation de l'absorption du calcium et la stimulation de la croissance des tissus osseux. Elle est également efficace en tant que moyen de prévention du cancer du sein, du colon et de la prostate, ainsi que de l'obésité, des maladies du cœur et de la dépression. Des études récentes montrent également que la vitamine D interagit avec les gènes de longévité.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Lire aussi:

La Russie dévoile une tenue de camouflage antivirus
«Voir sa vie défiler» avant de mourir: le phénomène prouvé
Les médecins UK invités à ne plus employer l'expression «futures mères»
Cultiver des organes humains chez les animaux, c'est pour bientôt!
Tags:
recherche, maladies, vitamines
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook