Ecoutez Radio Sputnik
    Corée du Nord

    La Corée du Nord plus agressive en cas de tensions USA-Chine

    © Sputnik. Iliya Pitalev
    Lu dans la presse
    URL courte
    Izvestia
    33241234

    La Corée du Nord, cliente et vassale de la Chine, commence en général à se comporter de manière agressive quand une tension apparaît entre Washington et Pékin selon le politologue Pavel Sviatenkov

    Dans la nuit du 5 au 6 mars, la Corée du Nord a lancé quatre missiles dont trois ont atteint la zone économique du Japon. Tokyo et Séoul ont immédiatement organisé des réunions d'urgence de leurs conseils de sécurité nationale respectifs. Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangère Geng Shuang a annoncé que la Chine s'opposait aux lancements de missiles par la Corée du Nord. Plus tôt, la Corée du Sud avait demandé aux États-Unis de déployer sur son territoire des armes stratégiques pour dissuader la Corée du Nord.

    « La déclaration du représentant du ministère des Affaires étrangères de la Chine selon laquelle Pékin s'oppose aux lancements nord-coréens pourrait signifier que la Chine propose ses services, explique politologue Pavel Sviatenkov. C'est une crise: nous vous aiderons à la régler ».

    La Corée du Nord, frontalière de la Russie et de la Chine, reçoit une importante assistance chinoise sans laquelle le régime ne pourrait pas subsister, note le politologue. Par cette déclaration, la Chine signale qu'elle n'est pas responsable de la situation actuelle mais que si les USA les y poussaient, les Chinois seraient prêts à apporter leur contribution à Pyongyang face à l'Amérique.

    La demande sud-coréenne adressée aux Américains de déployer des armes stratégiques ne passera pas inaperçue: Washington soutiendra son allié. Cependant, selon l'expert, il ne faut pas négliger les négociations en coulisses avec la Chine, car cette dernière dispose de leviers d'influence sur Pyongyang.

    « Bien que les experts coréens considèrent que le régime nord-coréen est indépendant de la Chine, je pense que la marge de manœuvre de la Corée du Nord est très réduite à cause de la faible compétitivité de son modèle économique. Tout affrontement militaire avec les USA ou la Corée du Sud se solderait par une défaite pour Pyongyang, c'est pourquoi le geste de la Chine est une tentative de jouer un rôle d'intermédiaire dans les relations entre Washington et Pyongyang et, ce faisant, de marquer des points », conclut le politologue.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Missiles: la Corée du Nord est au niveau de l'URSS des années 60-70
    La BBC diffusera des programmes radio-télé en Corée du Nord
    La Corée du Nord prépare le lancement d'un missile de moyenne portée
    Les aventures à dormir debout de deux Australiens en Corée du Nord
    Tags:
    agression, États-Unis, Chine, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik