Lu dans la presse
URL courte
Par
10128
S'abonner

Des chercheurs de l'université d'Ontario occidental (Canada) ont trouvé la preuve scientifique du fait que le cerveau humain était capable de fonctionner après la mort, même si ce n'était que pour une durée limitée.

Les médecins-réanimateurs qualifient le cas décrit "d'unique et d'inexplicable".

Les chercheurs ont analysé le fonctionnement du cerveau chez quatre patients en train de mourir: l'électro-encéphalogramme de chaque patient affichait une activité cérébrale. Dans l'un des cas, elle a continué pratiquement 10 minutes après l'arrêt cardiaque. Pendant tout ce temps, les médecins observaient de lents sursauts du rythme cérébral. La vie du cerveau s'est donc formellement poursuivie "en veille" en dépit de la mort de l'organisme.

Les scientifiques ne s'empressent pas de formuler une règle générale à partir de ce cas isolé et de tirer des conclusions sur l'éventualité d'une vie après la mort. D'après le journal officiel de l'Académie nationale des sciences des USA, une telle expérience a déjà été réalisée sur des rats. Chez certains d'entre eux le cerveau émettait pendant quelques minutes les mêmes signaux qu'en vie, sauf que juste avant la mort ils étaient bien plus puissants.

Certains patients ayant survécu à la mort clinique ont parlé d'une expérience "transcendante". Ils disaient avoir traversé un tunnel de lumière et rencontré les anges et les proches défunts. Les personnes ayant vécu cet état en sortent différents, leur perception du monde change. Cependant les médecins, d'après l'intensité de l'activité cérébrale après la mort, cherchent tout de même une explication scientifique et sont enclins à l'associer aux hallucinations qui se produisent dans la tête du patient.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Lire aussi:

«Voir sa vie défiler» avant de mourir: le phénomène prouvé
Transfert de cerveau: la clé de la vie éternelle?
Ces laboratoires secrets qui mènent leurs expériences sur des humains
Il y aurait bien une vie après la mort
Tags:
décès, vie, cerveau, chercheurs
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook