Lu dans la presse
URL courte
Par
291432
S'abonner

Le président américain Donald Trump mise particulièrement sur la marine et veut faire passer en 30 ans le nombre de navires de guerre de 272 à 350 unités.

Les plans de son prédécesseur Barack Obama étaient plus modestes avec un objectif de 308 navires.

Cette intention de Trump de constituer une flotte globale encore plus puissante s'inscrit parfaitement dans les traditions de la stratégie militaire américaine et s'appuie sur l'idée selon laquelle une marine puissante permet de promouvoir les intérêts des États-Unis à travers le monde.

Dans le même temps, on ignore les objectifs concrets de Trump, écrivent les auteurs de Defense News. Cela fait-il partie d'un plan stratégique ou est-ce simplement une volonté de disposer d'une plus grande puissance militaire? Et dans quelle mesure cela répond-il aux besoins actuels de Washington?

Même compte tenu des intentions du président américain d'augmenter le budget militaire de 54 milliards de dollars, cela ne sera pas suffisant pour couvrir les ambitions de construire plusieurs dizaines de navires — le seul porte-avions Gerald R. Ford a coûté environ 13 milliards de dollars. Par conséquent, pour arriver à 350 navires l'administration de Trump décidera probablement de réduire les dépenses pour l'aide aux pays étrangers, la protection de l'environnement et le soutien aux ONG. De telles décisions suscitent une critique ferme des cercles politiques américains.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Lire aussi:

Donald Trump veut des navires moins chers pour la Marine US
Quelle a été la réaction de l’épouse de Benjamin Griveaux à la publication de ses vidéos X?
Macron déplorerait la «connerie» de Griveaux et son «improbable carrière de cinéaste»
Alexandra de Taddeo explique pourquoi elle avait conservé les vidéos X envoyées par Griveaux
Tags:
navires, US Navy, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook