Ecoutez Radio Sputnik
    Le système de protection côtière Bastion

    Fin 2017, des missiles longeront toutes les frontières russes

    © Sputnik. Vitaly Ankov
    Lu dans la presse
    URL courte
    Zvezda la chaîne
    154678712

    La Fédération de Russie terminera en 2017 la mise en place des missiles qui contribueront à protéger tout le périmètre du pays aussi bien depuis la mer que par les airs.

    C'est ce qu'a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Choïgou pendant une conférence de presse à Tokyo.

    "Une division est créée en Extrême-Orient, y compris dans les Kouriles, uniquement pour protéger le territoire russe", a déclaré le ministre russe Sergueï Choïgou en conférence de presse à l'issue des négociations russo-japonaises au format 2+2.

    "Une division est en cours de mise en place depuis 6 ans sur le territoire de trois sujets de la Fédération de Russie: le territoire de Primorié, la région de Sakhaline et la région de l'Amour. Elle n'est pas créée contre qui que ce soit, mais uniquement pour défendre le territoire de la Russie, ses frontières, aussi bien depuis la mer que depuis les airs", a déclaré le ministre.

    En février, Sergueï Choïgou a annoncé à la Douma (chambre basse du parlement russe) qu'une division serait déployée pour protéger les Kouriles. "Nous poursuivons un travail actif pour la protection des Kouriles. Nous devrions terminer le déploiement de la division cette année", a déclaré le ministre.

    L'automne dernier, le journal officiel de la flotte russe du Pacifique Boevaïa vakhta (Veille opérationnelle) a annoncé que les militaires russes avaient déployé dans les Kouriles les tout nouveaux missiles côtiers Bal et Bastion.

    Selon la revue, une division de missiles côtiers Bastion sur l'île d'Itouroup et une division de missiles côtiers Bal sur l'île de Kounachir ont été déployées avec des batteries renforcées.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    2500 chantiers lancés en 2016 pour les besoins de la Défense russe
    La Russie déploie des missiles côtiers sur les îles Kouriles
    La Russie tisse une toile de radars antimissiles
    Le nouveau train lance-missiles russe bientôt sur les rails
    Tags:
    missiles, Sergueï Choïgou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • avatar
      opybleue
      oh sputnik la honte/ Vladimir Vladimirovitch va vous envoyer 10 ans en Sibérie pour y coudre des moufles. Sergueï Choïgou n'est pas ministre des affaires étrangères (c'est Sergueï Lavrov) mais ministre de la défense. Il a été auparavant ministre des situation s d'urgence et il est originaire de la région de Tula
    • OAK
      C'est le minimum au vu de l'agressivité manifeste de l'OTAN.
    • avatar
      grandloup74
      Assurer sa défense reste le seul moyen de vivre en paix ! Bravo la Russie qui n'existerait plus si elle n'avait ses armes dissuasives !!! Pour tenir les hyènes à distances, les crocs de l'ours et du tigre sont indispensables !
    • avatar
      crocelaurent
      Il n'existe qu'une seule manière d'empêcher la Russie d'installer des missiles de croisière tout autour de son territoire : c'est d'arrêter de l'emmerder !
      C'est un pays plutôt pacifiste, mais ce n'est pas un pays de larves comme les Etats-Unis, qui préfèrent que ce soient les autres qui fassent leurs guerres !
      La Russie n'a jamais commencé une guerre au vingtième siècle, sauf pour se défendre contre l'Allemagne nazie ou en Afghanistan, mais elle sait très bien la terminer !
      Et vu le niveau technologique de son armement, elle est parfaitement capable de réduire en poussière le pays des cowboys et de ramener les Etats-Unis au Néanderthal !
      Ne soyez pas trop inquiets, à Washington on est parfaitement au courant !
    Afficher les nouveaux commentaires (0)