Ecoutez Radio Sputnik
    Des missiles russes

    Les médias britanniques affolés par le missile hypersonique russe Zirkon

    Ministry of Defence of the Russian Federation
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    171074
    S'abonner

    Les principaux médias britanniques ont exprimé leurs craintes face au nouveau missile de croisière hypersonique russe Zirkon, qui représente selon eux une « menace pour la marine britannique » et pourrait « modifier l'équilibre des forces dans le monde ».

    Plusieurs grandes publications ont relayé les caractéristiques du futur missile russe qui, pour l'instant, n'ont pas fait l'objet d'une annonce officielle — les médias britanniques se réfèrent donc à des « experts anonymes ». Par exemple, le Daily Mail annonce que le missile est capable d'atteindre une vitesse de 7 400 km/h soit 6 fois la vitesse du son. L'annexe de l'article explique que le Tsirkon est actuellement en phase de « test » et que les missiles devraient être déployés d'ici 2022. Le journal souligne que ce missile russe « indomptable » pourrait représenter « une véritable catastrophe » pour les porte-avions britanniques.

    « La défense antimissile actuelle de la marine britannique peut abattre des missiles dont la vitesse ne dépasse pas 3 700 km/h, par conséquent elle est impuissante conter le Zirkon », indique l'article.

    La revue Mirror écrit pour sa part que le nouveau missile sera à même d'anéantir les bâtiments les plus modernes de la flotte britannique en une « seule frappe ». « Les experts craignent que le missile Zirkon puisse faire couler les deux nouveaux porte-avions britanniques d'une valeur de 6 milliards de livres en une seule frappe », souligne l'article.

    De son côté, le site d'information Daily Star affirme que le missile russe Zirkon est susceptible de « changer l'équilibre des forces ».

    « Ce missile meurtrier peut être lancé depuis le sol, la mer ou un sous-marin. Il franchit 250 km en deux minutes et demie, soit plus vite que la balle d'un sniper », écrit l'article.

    Leitmotiv de ces publications britanniques? Le manque de financement de la marine royale.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Test réussi d’une ogive hypersonique russe
    La Russie développe des armes hypersoniques et laser
    Le croiseur russe Piotr Veliki sera doté de missiles hypersoniques
    Le Pentagone investit 147 M USD dans les technologies hypersoniques
    Tags:
    missiles de croisière, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik