Ecoutez Radio Sputnik
    barrage syrien de Tabqa

    En Syrie, le plus grand barrage de l'Euphrate menace de s'écrouler

    © REUTERS / Nour Fourat
    Lu dans la presse
    URL courte
    Izvestia
    9514

    Le groupe d'ingénieurs chargé du barrage syrien de Tabqa sur l'Euphrate a publié un communiqué alarmant: si rien n'était fait la construction pourrait s'effondrer, inondant plusieurs grandes villes et de nombreux villages en Syrie et en Irak voisin.

    Ils proposent également plusieurs mesures pour empêcher cette catastrophe mais en attendant, l'annonce de l'éventuel effondrement du barrage force les habitants en aval de l'Euphrate à quitter rapidement leur foyer.

    Les ingénieurs expliquent qu'à en juger par les images prises sur place, le fonctionnement de la centrale, plus exactement des conduits d'eau, a été entièrement suspendu à cause des affrontements militaires dans la zone du barrage. Cette arrêt d'activité pourrait provoquer une inondation de la centrale hydroélectrique.

    « En raison de l'absence de spécialistes techniques chargés de la maintenance des conduits d'eau, le niveau du réservoir d'eau va augmenter significativement si l'arrivée d'eau de Turquie n'est pas limitée », indique le communiqué.

    Une absence de réaction entraînerait l'inondation de vastes territoires en amont et si aucune mesure n'était prise le barrage sur l'Euphrate s'écroulerait, faisant des « centaines de milliers de morts parmi les civils » selon le communiqué.

    Les auteurs proposent un plan en quatre points pour éviter la catastrophe: cesser toutes les activités militaires dans la région; mettre en place une coordination avec les autorités turques pour que ces dernières limitent l'arrivée d'eau dans le réservoir d'al-Assad; assurer le fonctionnement des conduits d'eau; et autoriser les spécialistes techniques à accéder au barrage via les couloirs humanitaires spécialement mis en place.

    La situation est d'autant plus grave que l'aviation de la coalition internationale menée par les USA procède à des frappes contre le barrage, ce sur quoi la Russie a attiré l'attention de la communauté internationale.

    « On a l'impression que la coalition internationale s'est fixée pour objectif de détruire complètement les sites d'infrastructure critiques sur le territoire syrien, compliquant au maximum le rétablissement du pays après le conflit », a déclaré Sergueï Roudskoï, chef de la Direction générale opérationnelle de l'état-major des forces armées russes.

    L'annonce de l'éventuel effondrement du barrage a déjà provoqué un nouveau flux de réfugiés. Les réseaux sociaux débordent de photos de files de voitures qui quittent les provinces de Raqqa et de Deir ez-Zor. C'est pourquoi, même si les appels des ingénieurs étaient entendus et que la catastrophe était évitée, il sera impossible d'empêcher une forte détérioration de la situation humanitaire déjà difficile.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Les habitants de Raqqa privés des ponts reliant le nord et le sud de la ville
    Le plus grand barrage de Syrie s'effondre partiellement près de Raqqa
    Damas appelle l’Onu à empêcher la coalition de bombarder les barrages sur l’Euphrate
    Assad: Raqqa sera la prochaine priorité de l’armée syrienne
    Tags:
    ingénieurs, barrages, Euphrate
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik