Ecoutez Radio Sputnik
    la danse du ventre

    De la danse du ventre à l'impôt sur l'ombre: les taxes les plus bizarres du monde

    © Photo. pixabay
    Lu dans la presse
    URL courte
    Izvestia
    175

    A toutes les époques et dans tous les pays les impôts ont fait l'objet de débats enflammés. Ils restent aujourd'hui une source de mécontentement de la population.

     Souvent, les taxes insolites à première vue doivent leur apparition aux spécificités touristiques locales. Ainsi l'impôt sur la danse du ventre, par exemple, touche les danseuses égyptiennes et permet de remplir les caisses du trésor. De leur côté, les autorités autrichiennes ont instauré une taxe sur le plâtre à cause du grand nombre de touristes admis dans les hôpitaux locaux avec des fractures dues à leurs vacances au ski dans les Alpes: c'est aux hôtels locaux de payer cette taxe qui, ensuite, retiennent cet argent sur le compte de leurs clients.

    Les impôts touristiques ont souvent pour but d'indemniser le préjudice causé à l'environnement et à l'architecture par le grand nombre de visiteurs ou pour le développement de l'architecture.

    Par exemple, l'impôt sur l'ombre est en vigueur à Venise depuis 1993: son montant varie en fonction de la superficie de l'ombre des parasols et des hayons projeté sur la rue et sur les murs des maisons. On estime que plus le hayon est grand, plus le magasin ou le restaurant est grand et donc plus ses revenus sont élevés. De plus, on considère qu'en été l'ombre d'un hayon est la continuité de l'établissement car les gens se rassemblent dans cette partie de la rue pour se protéger du soleil. Tout l'argent recueilli grâce à cet impôt sert à restaurer et à entretenir les bâtiments de Venise.

    Les îles Baléares, dont font partie les fameuses stations balnéaires de Majorque et deMinorque, ont introduit une taxe sur l'aube qui s'élève à un euro par jour pour les touristes. L'argent récolté sert à rétablir l'équilibre écologique et à développer l'infrastructure touristique.

    En Chine, pour lutter contre la déforestation les autorités prélèvent une taxe sur les baguettes de bois qui servent de couverts alors que la Lettonie a instauré une taxe spéciale pour les propriétaires de gros bétail — les chercheurs ont découvert que les gaz intestinaux des vaches étaient dangereux pour l'environnement.

    La Hongrie a décrété un impôt sur les fast-foods visant à réduire le nombre de personnes qui consomment des produits nocifs.

    Une taxe sur le solarium existe aux USA, par laquelle les autorités cherchent à lutter contre la mode du bronzage artificiel qui présente des dangers pour la peau. Alors que les Sud-coréens paient une taxe sur la chirurgie plastique dont les opérations deviennent de plus en plus populaires.

    Parfois les autorités ont recours à des impôts spéciaux pour redresser la situation démographique dans le pays, pour combattre la démoralisation ou pour recueillir des fonds supplémentaires afin de soutenir les familles nombreuses.

    Une taxe sur le mariage civil a été introduite en Chine au milieu des années 1990 pour lutter contre la mode de la cohabitation extraconjugale. Tous les couples concubins non mariés devaient verser au trésor environ 120 euros par an.

    L'impôt sur l'absence d'enfant est longtemps resté en vigueur en URSS — il a été introduit en 1941 pour réunir de l'argent afin d'aider les mères de familles nombreuses. Les hommes et les femmes sans enfant entre 20 et 45 ans devaient verser à l'État 6% de leurs revenus jusqu'en 1992.

    Les États-Unis ont instauré une taxe pour les trafiquants de drogue et la déclaration d'impôt américaine prévoit même une ligne à part à cet effet. Le trafic de produits psychotropes dans le pays reste illégal et le versement de cette taxe ne libère pas le contribuable des poursuites s'il était appréhendé, mais cela pourrait constituer une circonstance atténuante.

    En Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas existe une taxe pour une activité certes autorisée, mais discutable d'un point de vue éthique: la prostitution. Avant de pouvoir travailler dans le quartier Rouge, il faut d'abord verser une taxe à la municipalité.

    La Suède est le seul pays à taxer les prénoms: les parents doivent verser un impôt s'ils donnent à leurs enfants des noms étrangers dont la prononciation gêne les autres citoyens.

    Les citoyens de la République de Guinée, en Afrique occidentale, paient l'impôt sur la paix. Chaque année vécue sans guerre leur coûte 700 francs belges. Alors que les Néerlandais qui souhaitent recourir à l'aide des forces de l'au-delà doivent verser une taxe sur la sorcellerie.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    En Thaïlande, des voleurs avouent un crime pour faire libérer un innocent
    La Maison-Blanche dévoile les impôts de Trump et dame le pion à un média US
    Wikileaks promet de publier la déclaration d’impôts de Trump
    Moins d'impôts pour plus de croissance: retour aux recettes de l'avant-2008
    Tags:
    impôt, insolite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik