Ecoutez Radio Sputnik
    l'Arabie Saoudite

    Des sénateurs américains veulent limiter les ventes de missiles à l'Arabie saoudite

    © REUTERS / Abedullah al-Desori
    Lu dans la presse
    URL courte
    RT
    3184

    Des sénateurs américains appellent à limiter les ventes de missiles air-sol et d'autres armements à l'Arabie saoudite. Cette initiative a été avancée par le sénateur Chris Murphy et ses collègues démocrates, qui ont déclaré que la campagne de l'Arabie saoudite au Yémen avait entraîné une crise humanitaire dans ce pays.

    Les politiciens accusent Riyad de la mort de civils et notent que les opérations militaires ont provoqué la prolifération d'organisations terroristes au Yémen, dont l'État islamique et Al-Qaïda ( groupes terroristes interdits en Russie ). Les sénateurs suggèrent de mener une expertise avant la vente d'armes pour établir comment elles seront réellement utilisées.

    En particulier, les sénateurs préconisent de ne vendre à l'Arabie saoudite des missiles américains air-sol que sous certaines conditions.

    Avant la livraison des armes, les USA « doivent être certains que le gouvernement saoudien et ses partenaires de coalition feront tout pour minimiser la menace pour les civils », indique la proposition. Le royaume doit aussi respecter les normes internationales, assurer les fournitures des produits de première nécessité et de l'aide humanitaire au Yémen et combattre efficacement les organisations terroristes, dont Daech et Al-Qaïda.

    En outre, les sénateurs veulent également évaluer la légalité des actions de l'armée saoudienne au Yémen du point de vue de la légitime défense et organiser une expertise pour établir si les militaires saoudiens attaquent sciemment la population civile. « Il faudra également évaluer les risques pour la réputation des USA dans la région et le rôle de l'Arabie saoudite dans la lutte contre les organisations terroristes », selon le projet.

    Et de préciser: « Le rapport de la commission d'experts de l'Onu du 27 janvier 2017 a constaté que la coalition militaire menée par l'Arabie saoudite au Yémen avait violé au moins dix fois le droit international humanitaire en bombardant des maisons résidentielles, des marchés, des entreprises industrielles et un hôpital ».

    Le sénat américain souligne que les agissements de Riyad au Yémen ont empêché la livraison dans cette république des produits de première nécessité tels que la nourriture, le carburant et l'aide humanitaire.

    Les sénateurs se réfèrent à un article du Washington Post paru le 23 février 2017 annonçant que les frappes aériennes de la coalition saoudienne près de la ville portuaire de Hodeïda avaient retardé les fournitures de nourriture et de médicaments, aggravant la situation déplorable des habitants locaux.

    L'auteur du projet de résolution, le sénateur démocrate du Connecticut Chris Murphy, membre du comité du sénat pour les affaires internationales, a condamné le soutien de l'opposition en Syrie et les frappes contre la base aérienne syrienne de Shayrat.

    « Quel que soit le motif de la frappe contre la Syrie il est évident que, conformément à la Constitution américaine, elle nécessitait une autorisation du congrès », a écrit Murphy sur Facebook.

    Rappelons que plus tôt, le département d'État avait annulé la décision de l'administration Obama de suspendre la fourniture d'armes à Riyad et avait approuvé l'augmentation des exportations d'armes en Arabie saoudite.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Quatre missiles des rebelles houthis interceptés par l’Arabie saoudite (Vidéo)
    L'Arabie saoudite tente de renforcer les tendances anti-Téhéran aux USA
    Le Pentagone veut muscler son implication dans le conflit au Yémen
    Yémen: 4.500 morts et 8.000 blessés en deux ans de conflit
    Tags:
    ventes, missiles, Arabie Saoudite, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik