Ecoutez Radio Sputnik
    Menottes

    FSB arrête l'organisateur présumé de l'attentat de Saint-Pétersbourg grâce à son portable

    © Sputnik. Vitaliy Beloussov
    Lu dans la presse
    URL courte
    Kommersant
    4224

    Le Service fédéral de sécurité (FSB) russe a arrêté lundi le citoyen russe Abror Azimov, organisateur présumé de l'attentat de Saint-Pétersbourg.

    Ce sont les contacts téléphoniques d'Akbarjon Jalilov, le kamikaze qui s'est fait exploser dans le métro, qui ont permis de retrouver sa trace. Le tribunal décrétera aujourd'hui des mesures coercitives à son encontre et l'enquête est prête à présenter les chefs d'inculpation officiels à ses complices déjà interpellés. Du moins, leurs avocats ont déjà été convoqués au bureau central du Comité d'enquête russe ( SKR ).

    Abror Azimov a été arrêté par le FSB près d'un passage ferroviaire dans le district d'Odintsovo, région de Moscou. Depuis l'attentat de Saint-Pétersbourg du 3 avril, Azimov vivait dans la clandestinité, ne se rendait plus à son appartement de location et s'était débarrassé de ses téléphones portables. Les policiers savaient uniquement que, comme les deux autres complices présumés, Sadyk Ortikov et Chokhista Karimova, arrêtés pour terrorisme, il travaillait au café Lesnoe et vivait quelque part à proximité de l'établissement.

    Lundi 17 avril Azimov, recherché depuis plusieurs jours, a acquis deux nouveaux portables et des cartes SIM. Il a révélé son emplacement en activant l'une d'elles.

    Au moment de son interpellation, Azimov était en possession d'un pistolet Makarov chargé. A la question des agents du FSB de savoir s'il savait pourquoi il était arrêté, le suspect a répondu par l'affirmative.

    D'après le FSB, Abror Azimov est l'un des organisateurs de l'attentat dans le métro de Saint-Pétersbourg.

    Selon les sources, Azimov était le seul membre du réseau terroriste avec lequel Akbarjon Jalilov était entré en contact par téléphone avant l'attentat kamikaze, visiblement pour annoncer qu'il était prêt à agir, faisant 14 morts.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Selon les médias turcs, le kamikaze de Saint-Pétersbourg aurait été déporté par Ankara
    Des chirurgies esthétiques gratuites pour les victimes de l’attentat de Saint-Pétersbourg
    Saint-Pétersbourg: le conducteur du métro offre sa récompense à une blessée
    Attentat de Saint-Pétersbourg: le terroriste kamikaze a reçu ses instructions par internet
    Tags:
    attentat, FSB, Saint-Pétersbourg
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik