Ecoutez Radio Sputnik
    enfant d`Alep

    Avant l'attentat d'Alep, «les terroristes ont attiré les enfants avec de la nourriture»

    © AFP 2017 Youssef Karwashan
    Lu dans la presse
    URL courte
    RT
    101800525

    Les extrémistes qui ont commis un attentat dans la banlieue d'Alep le 15 avril ont d'abord attiré des enfants vers le lieu d'explosion.

    « Les terroristes ont proposé de l'eau et de la nourriture aux réfugiés, et quand tout le monde s'est rué vers le point de distribution une explosion a retenti », a déclaré la journaliste Vanessa Beeley qui s'est rendue sur les lieux le jour de la tragédie. Les témoins de l'attentat affirment également qu'après l'explosion, plusieurs blessés ont été évacués dans des ambulances turques. Les représentants de l'organisation Casques blancs, qui prétend mener une mission humanitaire en Syrie, se sont également retrouvés sur place et, d'après les témoins, ont apporté une aide aux terroristes blessés.

    Un grand attentat s'est produit en Syrie samedi 15 avril quand un véhicule piégé conduit par un kamikaze a explosé à proximité des bus qui transportaient vers Alep les habitants évacués des villages chiites de Fua et Kerfraya dans les environs d'Idleb. L'attentat a fait plus de 130 morts.

    Vanessa Beeley raconte: « Nous sommes arrivés à Alep le 15 avril, le jour de l'attentat près du convoi de bus. J'ai appris cette terrible tragédie quand nous sommes arrivés à l'hôtel. Ces personnes avaient été pratiquement évacuées. Pouvait-on imaginer qu'un destin aussi horrible les attendait à Rachidine? »

    La journaliste a pu interroger les Syriens témoins de la scène. Pendant la route, les réfugiés avaient été pratiquement privés d'eau et de nourriture, et les passagers n'étaient pas autorisés à quitter les bus. Puis des terroristes ont commencé à proposer aux enfants de l'eau et de la nourriture.

    « Peu de temps avant l'explosion une voiture étrange a franchi le poste de contrôle de l'opposition. Les hommes à son bord ont dit qu'ils transportaient de la nourriture pour les enfants. Puis ils sont sortis de la voiture en criant: "Où sont les enfants? Amenez vos enfants." Ces enfants avaient subi un siège très long et ne mangeaient depuis longtemps plus que des chips ou des biscuits: les terroristes en ont profité », a déclaré le conducteur de l'un des bus.

    Quand la voiture de nourriture s'est approchée, les gens se sont rués dessus. Puis une explosion s'est produite et tout le monde s'est éparpillé. C'est alors que les terroristes ont encerclé les réfugiés pour les forcer à revenir. Le conducteur dit avoir vu des extrémistes du Front al-Nosra, d'Ahrar al-Sham et des représentants de l'Armée syrienne libre.

    Selon un autre témoin, les terroristes avaient jeté des paquets de chips à l'endroit où allait se produire l'explosion.

    Les témoins rapportent qu'immédiatement après l'explosion, quatre ambulances turques sont arrivées sur place. D'après les Syriens, elles ont récupéré quelques blessés et tués avant de repartir dans une direction inconnue.

    De plus, des représentants des Casques blancs sont rapidement arrivés sur place. Selon les témoins, ils ont apporté une aide aux terroristes blessés en ignorant les civils touchés.

    Cet incident, aussi grave qu'il soit, n'a pas été couvert largement par les médias occidentaux. La journaliste Vanessa Beeley a été indignée par une telle réaction et a déclaré qu'au vu de cette attitude envers les événements à Alep, les principaux médias devaient être traduits en justice pour « soutien à l'activité terroriste ».

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    L’armée syrienne découvre des cachettes des terroristes à Alep
    Plus de 6.000 combattants recensés à Alep depuis décembre 2016
    Alep: les troupes syriennes reprennent aux terroristes une station de pompage
    L’armée syrienne reprend le contrôle d’une station de pompage alimentant Alep en eau

    Lire aussi:

    «Les Casques blancs»: un Oscar pour les complices des terroristes?
    L’attentat d’Alep est le fruit d’approches inefficaces de l’U.E dans la lutte contre Daech
    Alep: l'attentat contre un convoi d'évacuation fait au moins 70 victimes
    Tags:
    nourriture, terrorisme, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik