Ecoutez Radio Sputnik
    Sondage: un Américain sur deux voit la Russie comme un ennemi. Image d'illustration

    Sondage: un Américain sur deux voit la Russie comme un ennemi

    © Sputnik . Alexei Filippov
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    13424
    S'abonner

    Plus de la moitié des Américains considèrent la Russie comme une "puissance inamicale" ou "un ennemi" révèle un sondage de CNN/ORC, écrit vendredi le site de la chaîne Russia Today (RT). Néanmoins, ce chiffre a nettement baissé depuis mai 2014: 77% d'Américains étaient alors de cet avis.

    L'étude de CNN/ORC parue en pleine enquête sur les liens supposés de membres de la campagne de Donald Trump avec le gouvernement russe a montré que 57% d'Américains estimaient que la Russie était une puissance "inamicale" ou "un ennemi".

    Ce chiffre n'a pratiquement pas changé depuis l'été dernier, quand des "hackers russes" avaient été accusés de cyberattaque contre le comité national du parti démocrate. Cependant, cet indice est en nette chute par rapport à mai 2014 quand 77% d'Américains considéraient la Russie comme un pays hostile, indique l'article.

    De plus, selon l'étude, cet indice a significativement chuté parmi les sympathisants républicains pour passer de 82% à 41%, alors que les démocrates n'ont pas changé d'avis, indique CNN.

    Néanmoins, la part de ceux qui pensent que la Russie s'est ingérée dans l'élection présidentielle aux États-Unis reste approximativement au même niveau qu'en janvier à 62%. De plus, 58% d'Américains sont persuadés qu'une grave crise est envisageable si les contacts entre les membres de la campagne de Trump avec la Russie étaient confirmés.

    46% supposent que la Russie s'est "probablement ou presque certainement" ingérée dans les élections américaines, mais ceux qui pensent qu'une telle ingérence est "très improbable" a diminué de 32% à 27%, rapporte CNN.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    La Russie est l’ennemi numéro un des USA
    Sondage: les Allemands plus préoccupés par Trump que par Poutine
    Les USA n'ont pas su assumer le rôle de leader mondial après la chute de l'URSS
    Obama: "En cas de problème, on n'appelle pas à Moscou ou à Pékin, mais chez nous"
    Tags:
    sondage, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik