Ecoutez Radio Sputnik
    sortie

    Donald Trump renvoie le directeur du FBI

    © Photo. pixabay
    Lu dans la presse
    URL courte
    Newsru.com
    Traduction de la presse russe (mai 2017) (78)
    1111

    Le président américain Donald Trump a limogé James Comey, directeur du FBI. Dans une lettre très dure, la Maison blanche a déclaré que ce dernier était « incapable de diriger le Bureau ». Pendant la campagne présidentielle, James Comey avait dévoilé les détails de l'enquête visant la candidate démocrate Hillary Clinton.

    Le communiqué de la Maison blanche informe que cette décision a été prise par le chef de l'État suivant les recommandations du procureur général Jeff Sessions et de son adjoint Rod Rosenstein. Selon le site d'information Newsru.com.

    Les fonctions de James Comey seront occupées temporairement par Andrew McCabe.

    La sélection des candidats à la direction du FBI va commencer immédiatement.

    Les démocrates lient ce licenciement inattendu de Comey à la poursuite de l'enquête sur l'ingérence de la Russie dans la campagne présidentielle, écrit le New York Times. Plusieurs sources de l'agence de presse Reuters au sein de l'administration ont déclaré ne pas avoir été préalablement notifiées du renvoi du directeur.

    Pour l'instant, James Comey s'est refusé à tout commentaire.

    Contrairement à Hillary Clinton, Donald Trump avait déjà dit qu'il pensait que les démocrates profitaient de l'enquête pour justifier leur défaite. Il s'est prononcé de la même manière à propos des accusations concernant les prétendus « hackers russes » qui auraient permis au site WikiLeaks, d'après les renseignements américains, de rendre publiques des informations tirées des serveurs du parti démocrate et notamment la correspondance des proches de Clinton.

    Début juillet 2016, à l'issue de l'enquête, le FBI avait suggéré de ne pas poursuivre Hillary Clinton et le ministère de la Justice s'était plié à cette consigne. De son côté, James Comey soulignait que l'ex-secrétaire d'État avait fait preuve d'une négligence grossière. Le 27 octobre, à trois semaines des élections, il avait annoncé soudainement la reprise de l'enquête après l'apparition de nouvelles informations.

    Les médias affirmaient que le président Barack Obama était furieux après la décision de Comey de rouvrir l'enquête, et ses conseillers l'avaient appelé à licencier le directeur du FBI après les élections du 8 novembre.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (mai 2017) (78)

    Lire aussi:

    Trump prêt à rencontrer Kim Jong-un, mais à une condition
    L'extradition de Gülen au menu de la rencontre Trump-Erdogan
    La Maison-Blanche le confirme: aucun lien entre Trump et la Russie
    La rencontre Lavrov-Trump fixée pour ce mercredi
    Tags:
    FBI, Donald Trump, James Comey
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik