Ecoutez Radio Sputnik
    drapeau de la Serbie

    Les USA veulent « améliorer » les lois sur les médias en Serbie

    © AFP 2017 Andrej Isakovic
    Lu dans la presse
    URL courte
    RT
    Traduction de la presse russe (mai 2017) (78)
    25765336

    L'Agence des États-Unis pour le développement international ( USAID ) veut soutenir financièrement des réformes dans le secteur de la presse serbe. Ce projet, publié sur le site des achats publics des USA, consiste à « créer un secteur médiatique économiquement stable et indépendant ».

    Certains députés serbes y voient une tentative de faire pression sur le gouvernement afin qu'il adopte la ligne d'adhésion à l'Otan.

    On sait que le gouvernement américain a déjà alloué de l'argent à ce projet mais la somme précise n'est pas indiquée. Selon le site de la chaîne RT.

    BRICS
    © Sputnik. Photo Host Agency / Alexei Kudenko
    « Le but du projet Strengthening Media Systems Activity consiste à améliorer les conditions juridiques et économiques du travail des médias en Serbie. Les récentes réformes systémiques dans le secteur médiatique n'ont pas apporté le résultat escompté car elles n'ont conduit ni à l'apparition d'un secteur médiatique économiquement stable ni à un modèle viable pour le développement des médias dans des conditions de marché », indique le document.

    Le projet ne concernera pas seulement les journalistes et les éditeurs mais également « les personnes et les organisations qui prônent la liberté de la presse », les compagnies de marketing et de communication, ainsi que les « organismes publics de régulation ».

    Le projet devrait être lancé après le 6 septembre 2017.

    D'après l'USAID, la situation économique actuelle dans le pays « empêche l'indépendance et l'objectivité des médias serbes ».

    Le prestataire du contrat devra promouvoir des initiatives législatives et contribuer au changement des conditions du marché dans le secteur des médias en Serbie. Il devra développer le « partenariat avec le secteur médiatique » du pays et réunir les publications locales pour initier les réformes.

    Un réseau d'avocats de la liberté sera également créé — des individus et organisations qui aideront le prestataire à exercer un lobbying au niveau législatif. Il regroupera les « médias traditionnels », les « partenaires internationaux » et d'autres personnes intéressées par une « administration publique de qualité », la « primauté de la loi » et « l'adhésion de la Serbie à l'UE ».

    Le document stipule également que le prestataire devra « contribuer au développement sur place d'un réseau nombreux et diversifié d'activistes prônant la liberté de la presse et participant au processus de réforme du secteur médiatique ».

    Ce n'est pas la première fois que les États-Unis tentent d'influencer les médias serbes. L'USAID avait déjà lancé en 2013 un projet de 248 000 dollars pour « renforcer et soutenir le développement démocratique de la diffusion de la culture médiatique et d'un journalisme indépendant et responsable ».

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (mai 2017) (78)

    Lire aussi:

    La majorité des Américains estime que les médias mainstream publient des fake news
    Des hackers rendent publics des documents secrets sur le dopage des athlètes occidentaux
    Révélations Chilcot: le grand jeu géopolitique proche-oriental continue?
    Liberté des médias: l'OSCE critique l'Ukraine et les pays baltes
    Tags:
    médias, OTAN, Serbie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik