Lu dans la presse
URL courte
Par
Traduction de la presse russe (mai 2017) (78)
180
S'abonner

Après la disparition des dinosaures et des représentants de la mégafaune du Pléistocène, le gigantisme est devenu un phénomène rare dans la nature.

Cependant, l'être vivant le plus grand de l'histoire de la Terre pourrait bien être notre contemporain: avec son poids de plus de 150 tonnes et sa longueur supérieure à 30 mètres, la baleine bleue dépasse tous les géants du passé. A l'échelle de l'évolution, elle serait apparue il y a relativement peu de temps. Selon Vesti.ru. 

Les mysticètes ( ou « vraies baleines » ) sont apparus il y a près de 35 millions d'années mais Nicholas Pysenson du Musée national d'histoire naturelle et ses collègues se sont intéressés plus particulièrement à l'évolution des grands cétacés, et ont découvert que les plus grands de ses représentants existaient depuis moins de 3 millions d'années.

Même si les chercheurs disposent d'un grand nombre d'os fossilisés et de crânes entier d'anciennes baleines, on ne dispose pratiquement pas de squelettes entiers. C'est pourquoi, pendant une longue période, les spécialistes ne pouvaient pas évaluer avec précision la taille des anciens animaux. Pour apprendre à déterminer la longueur du corps à partir de facteurs indirects, Pysenson a réalité de nombreuses mesures de baleines vivantes et a découvert que la largeur du crâne permettait de déduire la taille de l'animal.

Armée de ces connaissances, l'équipe de chercheurs a analysé les crânes de 63 cétacés morts et de 13 cétacés contemporains en reportant les résultats sur une échelle de temps pour se faire une idée de leur évolution. Il s'est avéré qu'il y a encore 4,5 millions d'années, la longueur de la plus grande baleine ne dépassait pas dix mètres.

L'analyse des données a révélé que l'augmentation de la taille des mysticètes coïncidait avec le début du refroidissement global de la mer. L'expansion des glaciers a fait qu'au printemps et en été, l'eau de fonte apportait de nombreuses matières nutritives vers la côte, ce qui entraînait une croissance significative des euphausiacés. Au final, le plancton qui jusque-là se répartissait de manière homogène dans l'océan mondial a commencé à former des accumulations saisonnières. Et même pour les animaux qui se nourrissent en filtrant l'eau, la grande taille est devenue un sérieux avantage: leur immense bouche a permis aux baleines de capturer en une prise une grande quantité de nourriture sans dépenses excessives d'énergie.

De plus, les grands animaux peuvent effectuer des migrations sur de longues distances pour se retrouver au moment opportun dans les régions riches en euphausiacés.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

Dossier:
Traduction de la presse russe (mai 2017) (78)

Lire aussi:

Le Japon tue 300 baleines au nom de la «recherche écologique»
On sait enfin pourquoi les baleines sautent à la surface de l'eau!
Plus de 400 baleines-pilotes s’échouent sur les côtes de Nouvelle-Zélande (vidéos)
Nager avec des baleines: une expérience magnifique!
Tags:
baleines
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook