Ecoutez Radio Sputnik
    Serbie

    Vers un retour de la monarchie en Serbie?

    CC0 / pixabay
    Lu dans la presse
    URL courte
    Izvestia
    Traduction de la presse russe (mai 2017) (78)
    51467105

    En une semaine seulement, plus de 123 000 Serbes ont signé la pétition appelant le parlement à changer la Constitution et à rétablir la monarchie. C'est ce qu'a déclaré Mario Majstorovic, président de l'association Royaume de Serbie à l'origine de cette initiative.

    Même si les politologues indiquent que cette dernière n'a pas beaucoup de chances d'aboutir, le fait que le nombre de Serbes souhaitant des changements constitutionnels soit aussi important témoigne de l'insatisfaction de la société quant à la ligne actuelle de l'État, et souligne leur volonté de sauvegarder leur souveraineté nationale face à la menace du mondialisme. Selon le quotidien Izvestia.

    La Serbie est une république parlementaire: un changement constitutionnel nécessite donc que les deux tiers des députés de l'Assemblée nationale approuvent l'initiative avancée soit par le président, soit par le gouvernement, soit par un tiers du parlement. Une autre possibilité de transformer la Constitution est le soutien de 150 000 électeurs.

    L'association Royaume de Serbie a déclaré avoir déjà recueilli plus de 150 000 signatures. Toutefois, seulement 123 500 d'entre elles ont été reconnues valides. D'après la loi, elles ne sont en effet recevables que quand les informations personnelles des signataires sont mentionnées dans leur intégralité — ce que toutes les personnes interrogées n'ont pas pu faire. L'association compte organiser des événements pour recueillir les signatures manquantes en respectant toutes les procédures.

    « Le parlement est au courant de notre initiative. Nous attendrons le bon moment pour avancer notre proposition. La monarchie est l'unique moyen de stabiliser la situation dans le pays et de préserver les traditions de notre peuple. Le roi régulera les processus politiques dans le pays et limitera l'aspiration de certains individus et partis à usurper le pouvoir », a déclaré Mario Majstorovic, président de l'association.

    La dynastie Karadjordjevic a été fondée au début du XIXe siècle et a dirigé le pays jusqu'en 1941, quand le dernier roi Pierre II a émigré à Londres après l'invasion de la Yougoslavie par les troupes allemandes. Formellement, la monarchie a été supprimée en 1945 après l'arrivée au pouvoir du chef des communistes yougoslaves Josip Broz Tito.

    Des changements aussi radicaux du système politique nécessitent un dirigeant fort qui serait soutenu non seulement par les partisans de la monarchie, mais également par l'élite politique serbe. Cependant, de nombreux experts doutent que l'héritier du trône Alexandre II puisse devenir une figure symbolique unificatrice pour les Serbes.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (mai 2017) (78)

    Lire aussi:

    Pas de place au Kosovo pour les Serbes, selon la partie albanaise
    Kosovo: 600.000 électeurs de plus que d’habitants pour les législatives
    Turkish Stream: y aura-t-il de la place pour la Serbie?
    La première statue de Melania Trump bientôt érigée en Bosnie-Herzégovine

    Lire aussi:

    Les intérêts de la Serbie coïncident avec ceux des pays du BRICS
    Belgrade enverra ses troupes au Kosovo en cas de danger pour les Serbes
    Les USA vont-ils «espionner» l’Europe depuis la Serbie?
    L’Union européenne craint l’influence russe en Serbie
    Accueil glacial pour Federica Mogherini au parlement serbe
    Tags:
    pétition, monarchie, Serbie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik