Lu dans la presse
URL courte
Par
Traduction de la presse russe (juin 2017) (35)
5291
S'abonner

Pour la Journée internationale de l'enfant, le 1er juin, les habitants du Donbass en Ukraine organisent une manifestation de commémoration baptisée "Les Anges" en hommage à tous les enfants tués pendant les opérations militaires.

Plusieurs milliers de personnes sont attendues à Donetsk et d'après le ministère de l'Intérieur de la république populaire de Donetsk (DNR), des activistes russes et des représentants de six pays européens se joindront à cette activité (Grèce, Italie, France, Allemagne, Finlande, Serbie). Elle se déroulera sous le slogan "Que l'amour pour les enfants unisse le monde entier". Les habitants des territoires contrôlés par Kiev, à Kramatorsk et à Marioupol, ont également exprimé leur intention de rendre hommage aux victimes du conflit.

Selon les organisateurs de la manifestation, plus de 100 enfants sont morts sous les obus ukrainiens depuis le début du conflit dans le Donbass.

"La Grèce, la Serbie, l'Italie, la France, l'Allemagne et la Finlande ont déjà confirmé leur participation. Des milliers de personnes sont attendues. Les participants lanceront des ballons allumés symbolisant les enfants tués pour exprimer leur soutien et leur solidarité", a déclaré le service de presse du ministère de l'Intérieur de la DNR.

Le service de presse de l'association Jeune République a confirmé que des activistes étrangers s'intéressaient au projet. Ses représentants espèrent que cet événement deviendra traditionnel et réunira de plus en plus de participants chaque année. Il est à noter que les habitants de territoires contrôlés par Kiev ont également l'intention d'y participer.

Comme l'ont déclaré les organisateurs de la manifestation en Allemagne, plusieurs dizaines d'activistes allemands dont des journalistes, des politologues et des personnalités publiques avec des drapeaux des républiques autoproclamées se réuniront dans le centre de Berlin pour lancer 101 ballons allumés.

Le conflit militaire qui dure en Ukraine depuis 2014 a détruit des centaines de familles. Malgré tous les efforts visant à régler pacifiquement la situation, les militaires ukrainiens continuent de bombarder les résidences des civils, forçant la population à prendre les armes pour se défendre. Ce faisant, les autorités de Kiev et l'armée ukrainienne privent les enfants du plus important: une enfance paisible. Et parfois leur enlèvent la vie même.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

Dossier:
Traduction de la presse russe (juin 2017) (35)

Lire aussi:

Moscou qualifie l’opération de Kiev contre le Donbass de «raid barbare»
La situation à Donetsk
Donbass : le nombre de victimes bat un triste record
L’Ukraine va-t-elle s’effondrer?
Tags:
enfants, manifestation, Journée de l'enfance, République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD), Italie, Donbass, Serbie, Grèce, Finlande, Donetsk, France, Ukraine, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook