Ecoutez Radio Sputnik
    Attentats de Londres: les terroristes passent à un nouveau mode opératoire

    Attentats de Londres: les terroristes passent à un nouveau mode opératoire

    © REUTERS / Peter Nicholls
    Lu dans la presse
    URL courte
    Traduction de la presse russe (juin 2017) (35)
    356

    Selon le service de presse de Scotland Yard, les autorités britanniques ne disposent pas d'informations exactes sur le groupuscule responsable des attentats de Londres.

    Certains députés européens de Grande-Bretagne ont appelé à rétablir la peine de mort pour les terroristes après le troisième attentat au Royaume-Uni en trois mois. Les autorités britanniques ont éliminé les radicaux mais la probabilité d'une nouvelle attaque reste "très élevée". Par ailleurs, la première ministre britannique Theresa May a déclaré qu'elle exigerait la signature d'un accord international sur la lutte contre le terrorisme sur internet. Les élections législatives britanniques se tiendront le 8 juin.

    Dans la nuit de samedi à dimanche, trois terroristes ont d'abord percuté des piétons sur le pont de Londres avant de sortir du véhicule et d'attaquer les passants au couteau. La police a déjà appréhendé 12 personnes dans le cadre de cette affaire.

    Le service de presse de Scotland Yard a annoncé que les trois criminels présumés portaient des moulages de ceintures explosives et avaient été abattus par des policiers.

    "L'enquête est en cours, on apporte une assistance médicale aux victimes et aux blessés. Actuellement nous n'avons pas d'informations sur ceux qui se trouvaient derrière l'organisation et l'exécution des attaques. Les autorités ont qualifié les faits d'attentat", ont déclaré les représentants de Scotland Yard.

    Les dirigeants mondiaux ont présenté leurs condoléances à la population britannique. Le président russe Vladimir Poutine a fait partie des premiers à condamner l'attentat.

    La première ministre britannique Theresa May a appelé à durcir la législation antiterroriste. Selon elle, il est nécessaire de conclure un accord international pour combattre l'extrémisme sur internet.

    Personne n'a encore revendiqué l'attentat dans la capitale britannique. Rappelons que le 22 mai un attentat avait été commis au stade de Manchester, faisant 22 morts et plus de 100 blessés. Ce dernier avait été revendiqué par l'État islamique.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (juin 2017) (35)

    Lire aussi:

    Daech revendique l’attentat de Londres
    Un camion fonce dans la foule à Londres, des coups de couteau signalés, plusieurs blessés
    «Tout s’est passé en quelques secondes»: des témoins évoquent le drame londonien
    12 personnes interpellées suite aux attentats de Londres
    Tags:
    Internet, attentat, terrorisme, Theresa May, Londres, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik