Ecoutez Radio Sputnik
    Le système d'exploitation secret de Google remplacera Android

    Le système d'exploitation secret de Google remplacera Android

    CC0 / Pixabay
    Lu dans la presse
    URL courte
    Lenta.ru
    Traduction de la presse russe (juin 2017) (35)
    499

    Google conçoit actuellement dans le plus grand secret une alternative à Android.

    Le géant informatique ne veut pas simplement remplacer le système mobile le plus populaire au monde mais également le faire fusionner avec le système Chrome OS. Le travail sur le système très secret nommé Fuchsia OS se poursuit activement, et on se pose encore des questions sur son cousin Andromeda OS.

    L'été dernier, GitHub publiait le code initial du système d'exploitation appelé Fuchsia créé entièrement par les développeurs de Google. Personne n'avait alors compris de quoi il s'agissait et pourquoi le code était en accès libre.

    Les passionnés se sont penchés sur cette nouveauté dont la principale particularité est le fonctionnement sur un nouveau noyau, Magenta, basé sur le système Little Kemel (LK) conçu pour des appareils intégrés.

    Tous les appareils actuels de Google — les ordinateurs portables sur Chrome OS, Pixel sur Android ou Chromecast — fonctionnent avec un système d'exploitation basé sur Linux, ce qui ne convient pas toujours aux systèmes d'exploitation spécialisés. C'est pourquoi le nouveau système est créé spécialement pour les tâches spécifiques.

    Selon la documentation, Magenta est destiné aux "téléphones mobiles et aux ordinateurs portables modernes dotés d'un processeur rapide, d'une grande quantité de mémoire vive et possédant plusieurs périphériques". Les applications pour Fuchsia sont écrites avec le paquet Flutter SDK de Google développé pour l'élaboration d'applications multiplateformes (pour iOS et Android à la fois).

    De plus, Magenta permettra au système d'interagir plus efficacement avec les plateformes les plus répandues de l'internet des objets, y compris FreeRTOS et ThreadX. Ainsi, la compagnie compte renforcer l'intégration des ordinateurs et des appareils mobiles dans les écosystèmes domestiques.

    Une étude détaillée de Fuchsia a permis de révéler que le système était complètement universel. Il peut fonctionner dans une smartwatch, un smartphone, une tablette et même un ordinateur.

    Fin 2015, des sources internes rapportaient déjà que Google souhaitait unifier Android et Chrome OS. Il était prévu de présenter le système en 2017 mais rien de tel n'a été annoncé sur Google I/O. Google organisera une nouvelle présentation à la fin de l'année et c'est à ce moment qu'une annonce pourrait être faite.

    "Les appareils mobiles en tant que classe fusionneront enfin avec les ordinateurs", expliquait le patron de Google, Sundar Pichai, en 2015. Des rumeurs circulent depuis longtemps sur un autre système d'exploitation de Google qui unirait Android et Chrome OS: Andromeda. Le fait est qu'Andromeda et Fuchsia pourraient être le même système sous deux noms ou faire partie d'un même projet. Cette hypothèse a été avancée par l'expert indépendant Daniel Matte sur son blog. En étudiant le code des deux systèmes, il a admis que Fuchsia pourrait être un nom de code pour tous les systèmes hybrides de Google prévus pour les smartphones et les ordinateurs.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (juin 2017) (35)

    Lire aussi:

    Un milliard de smartphones en danger
    Google et Android dans le viseur de la justice européenne
    Le Wifi coupé n’empêche pas Google d’espionner en cachette ses utilisateurs
    Tags:
    ordinateur portable, smartphones, Android, Google
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik