Ecoutez Radio Sputnik
    Des armes du Mésolithique et du Néolithique retrouvées dans le centre de Moscou

    Des armes du Mésolithique et du Néolithique retrouvées dans le centre de Moscou

    CC BY 3.0 / www.mos.ru
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    Traduction de la presse russe (juin 2017) (35)
    3181
    S'abonner

    Un couteau et une lame de pierre du Mésolithique et du Néolithique ont été retrouvés pendant des travaux dans le centre de Moscou.

    Une lame de pierre
    Une lame de pierre

    Cette découverte a été réalisée dans une couche plus tardive mais les chercheurs pensent que ces objets ont été accidentellement remontés depuis leur emplacement d'origine par des terrassiers moscovites il y a 500 ans.

    Des artefacts archéologiques ont été retrouvés dans le centre de Moscou pendant les travaux menés dans le cadre du programme d'aménagement "Ma rue". Selon les autorités de la capitale, une lame de silex a été retrouvée à proximité du 34/1 rue Sretenka. Cet outil tranchant de presque 4 cm de long pour 2,5 cm de large était utilisé pour travailler la peau, les os et les cornes des animaux.

    La lame a été entièrement conservée, y compris le pétiole avec des creux latéraux symétriques pour y poser un manche en os, en corne ou en bois.

    Un couteau de pierre
    Un couteau de pierre

    Cette trouvaille se rapporte au Néolithique, entre le Ve et le IIIe millénaire avant notre ère, ce qui en fait l'une des plus anciennes réalisées sur le territoire de l'actuelle capitale russe.

    "Pour les archéologues, une découverte qui se rapporte à des temps aussi anciens a beaucoup d'importance. Elle confirme la théorie sur la conquête précoce de ces territoires. Nous comprenons que cette région était peuplée entre autres par des hommes préhistoriques, et cela bien avant l'apparition de rues et de maisons", a déclaré Alexeï Emelianov, directeur du Département du patrimoine culturel.

    La datation de la découverte a été réalisée par les scientifiques en se basant sur la méthode de façonnage de la surface de la lame, qui affiche les caractéristiques d'une technique de retouche propre aux outils du Néolithique.

    Une autre découverte a été faite au 10 boulevard Pokrovski: le fragment d'un couteau se rapportant à une époque encore plus ancienne, le Mésolithique (VIIe millénaire avant J.-C.)

    Cet outil est réalisé à partir d'une lame de pierre allongée à l'extrémité pointue. Les hommes préhistoriques utilisaient de tels couteaux pour les tâches ménagères — ils grattaient l'intérieur des peaux pour les rendre plus souples, puis les coupaient en morceaux pour fabriquer des vêtements.

    On sait que le Mésolithique de la bande centrale de la Russie est représenté par les cultures de Boutovo et d'Ienevo, qui ont ensuite évolué en culture néolithique de la haute Volga au Ve millénaire av. J.-C.

    La culture de Boutovo est une culture mésolithique de Volga-Oka, elle englobait les territoires des régions de Briansk, de Moscou, de Iaroslavl, d'Ivanovo, de Vladimir, de Kostroma et de Tver.

    Les deux outils ont été découverts dans une couche archéologique plus tardive se rapportant aux XVIe-XVIIe siècles de notre ère.

    Les archéologues pensent que ces artefacts se sont retrouvés dans ces couches plus tardives accidentellement pendant des travaux menés à Moscou il y a quatre ou cinq siècles.

    En 2017, des centaines de découvertes archéologiques ont été réalisées pendant des travaux de terrassement à Moscou. Le fou d'un jeu d'échecs de l'époque d'Ivan le Terrible a été retrouvé début mai, rue Pretchistenka. Il contenait dix pièces d'argent.

    Plus tard, à Bolchaïa Loubianka, des ouvriers ont trouvé une chaussée de bois des XVIIe-XVIIIe siècles. Les poutres étaient situées à 1-2 m de profondeur sous le sol. Des pavés de pierre les ont recouvertes aux XIXe-XXe siècles. Des fers à cheval, des talonnettes, des pièces de monnaie, des clous, de la céramique et d'autres artefacts témoignant d'un passage actif à cet endroit ont été retrouvés dans les tranchées.

    Une chambre secrète a été trouvée en mars au pied du mur de Kitaï-Gorod. C'était un local qui permettait aux défenseurs de Moscou au XVIe siècle d'écouter les conversations de l'ennemi de l'autre côté de l'édifice pour connaître ses intentions.

    Deux haches de bronze ont été récemment découvertes pendant la reconstruction du quartier historique Zariadie. Des armes similaires ont été retrouvées sur un territoire entre l'Allemagne centrale et la région de la Volga, qui pouvaient être aussi bien des armes de guerre que de rituel.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (juin 2017) (35)

    Lire aussi:

    Les travaux de rénovation révèlent tout un pan de l’histoire moscovite
    Une découverte archéologique inattendue au centre-ville de Moscou
    Ouverture d'une nouvelle salle d'exposition au Kremlin de Moscou
    La cour d’Amsterdam décide de «restituer» à l’Ukraine l’or des Scythes
    Tags:
    découverte, chercheurs, archéologie, Moscou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik