Ecoutez Radio Sputnik
    Les combattants rebelles, Deir ez-Zor

    Les terroristes de Daech fuient Raqqa pour s'installer à Deir ez-Zor

    © AFP 2019 Ahmad Aboud
    Lu dans la presse
    URL courte
    Izvestia
    14241

    Le leader du parti kurde de l'Union démocratique Salih Muslim, dont les unités prennent actuellement d'assaut Raqqa, affirme que la «capitale» des terroristes en Syrie tombera prochainement.

    Selon lui, les Kurdes ne préparent pas d'autres grandes opérations contre l'État islamique et ne projettent pas d'offensive en direction de Deir ez-Zor: une source du ministère russe de la Défense a annoncé que cette dernière serait libérée par l'armée syrienne soutenue par l'aviation russe. Le commandement syrien salue toute aide qui pourrait lui être apportée en ce sens. Selon le quotidien Izvestia.

    «La situation à Raqqa est difficile mais il y a eu un énorme progrès dans la lutte contre les terroristes. Raqqa va tomber. Quand — cela dépend des combats sur le terrain et de plusieurs aspects. Les Kurdes ne planifient pas d'autres grandes opérations ou avancées, notamment en direction de Deir ez-Zor», a noté Salih Muslim, sans pour autant citer la date exacte de la libération totale de la ville.

    Abd Salam Ali, représentant de l'Union démocratique en Russie, a expliqué que les leaders de Daech, conscients de l'échec inévitable de la lutte contre les forces kurdes, avaient déjà commencé à fuir la ville.

    Après la chute de Raqqa, l'État islamique ne disposera plus que d'un seul grand bastion en Syrie: Deir ez-Zor, ville contrôlée à environ 60% par Daech — le reste étant tenu par l'armée syrienne. Cette ville deviendra prochainement la nouvelle «capitale» des terroristes mais sera libérée par l'armée syrienne avec l'aide des forces russes. Les habitants de Deir ez-Zor sont majoritairement arabes, ce qui la distingue de Raqqa où vivent de nombreux Kurdes. Ainsi, la réticence des troupes kurdes de l'Union démocratique à partir au sud-Est s'explique par l'absence de soutien de la population, et surtout la résistance que cette dernière pourrait leur opposer.

    Selon les dernières informations, il est prévu de placer Raqqa sous le contrôle du conseil municipal local, qui devrait ensuite prêter allégeance à Damas.

    Quant à Deir ez-Zor, la ville est partiellement contrôlée par l'armée syrienne mais de nombreux quartiers sont contrôlés par les terroristes. Les forces gouvernementales, coupées depuis 2014 des unités principales, sont approvisionnées par l'aviation.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Lire aussi:

    Syrie: au moins 40 civils tués dans une frappe de la coalition près de Deir ez-Zor
    L’armée syrienne repousse les assauts de Daech à Deir ez-Zor
    «Le drone iranien abattu par les USA n’est qu’une pure fiction»
    Tags:
    terrorisme, Deir ez-Zor, Raqqa
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik