Ecoutez Radio Sputnik
    G20 à Hambourg: des mesures de sécurité sans précédent

    G20 à Hambourg: des mesures de sécurité sans précédent

    © REUTERS/ Fabian Bimmer
    Lu dans la presse
    URL courte
    Izvestia
    Traduction de la presse russe (juillet 2017) (61)
    428

    La ville hanséatique de Hambourg sera le centre de la grande politique mondiale pendant les jours qui viennent: la deuxième plus grande ville allemande et l’une des plus grandes villes portuaires d’Europe accueille en effet un sommet du G20 historique.

    La partie principale de la réunion se tiendra dans le complexe d'exposition Hamburger Messe, au centre de la ville près du port et non loin de l'Elbe. Les premières délégations sont attendues dès aujourd'hui.

    Ces jours-ci, Hambourg s'est transformée en véritable «forteresse assiégée»: le territoire autour des pavillons d'exposition est complètement bouclé, toutes les entreprises aux alentour sont fermées et le personnel a été envoyé en long week-end. Les vitrines de grands magasins ont été renforcées avec des grilles par crainte des actes de vandalisme et des émeutes de rue.

    Selon un sondage du journal local Hamburger Abendblatt, ce week-end un habitant sur trois a l'intention de quitter la ville.

    On sait que le gouvernement a dépensé plus de 30 millions d'euros pour la sécurité du sommet. Le chef de la police de Hambourg a même déclaré qu'il s'agissait du «plus grand défi de l'histoire» pour son département. Dans l'ensemble, selon les médias allemands, le G20 a coûté 400 millions d'euros au pays.

    Pendant le sommet on s'attend à un sursaut sans précédent de l'activité protestataire. Des antimondialistes, des mouvements syndicaux et des militants environnementalistes se réunissent déjà à Hambourg (il pourrait s'agir de plus de 10.000 personnes). Sachant que plusieurs groupes de manifestants sont loin d'être pacifiques, voire disposés à la violence.

    Les altercations n'ont pas pu être évitées quand des manifestants ont commencé à installer des tentes. Les affrontements avec la police ont fait plusieurs blessés.

    La police de la ville a reçu le renfort de plus de 20.000 policiers de tout le pays. Des unités spéciales sont également venues d'Autriche et des Pays-Bas. La police prépare déjà des canons à eau pour disperser les manifestants et prend place à bord des véhicules blindés. Au total plus de 30 manifestations sont prévues, qui ont de facto commencé le 1er juillet. Et pour l'ouverture du sommet l'activité protestataire ne fera que s'amplifier.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (juillet 2017) (61)

    Lire aussi:

    Manifestation «bienveillante» à Hambourg: les policiers ciblés par un laser aveuglant
    Bilan des heurts à Hambourg: 159 policiers blessés et 45 manifestants interpellés
    Les manifestations interdites à Hambourg pendant le sommet du G20
    Tags:
    sécurité, police, sommet du G20 en Allemagne (2017), G20, Hambourg
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik