Ecoutez Radio Sputnik
    Tu-124

    Ces amerrissages d'avion qui n'ont fait aucune victime

    © Sputnik. Vdovenko
    Lu dans la presse
    URL courte
    Gazeta.ru
    1107170

    Il y a 45 ans, un Tu-134 effectuant un vol d'essai finissait sa course à la surface du réservoir d'Ikcha.Sélection de cinq cas d'amerrissage d'avion qui n'ont fait aucune victime.

    Le 17 juillet 1972, l'équipage de Viatcheslav Kouzmenko effectuait un vol d'essai à bord d'un Tu-134 de l'Institut d'Etat de recherche d'aviation civile. L'objectif de ce vol consistait à préciser les recommandations contenues dans le guide d'exploitation du Tu-134 pour les vols en l'absence de courant dans le réseau électrique principal. Selon le site d'information Gazeta.ru.

    Les systèmes électroniques étaient alimentés par les batteries de réserve pour simuler une situation de coupure de tous les générateurs. Lorsque l'appareil se trouvait dans la zone d'attente à 400 mètres d'altitude, les pompes d'injection des deux moteurs se sont arrêtées. Le commandant de bord a tenté à deux reprises de relancer le moteur de gauche, mais sans succès.

    Étant donné que l'avion ne disposait pas de marge d'altitude, le commandant a pris la décision de faire atterrir l'appareil sur le réservoir d'Ikcha avec le train d'atterrissage sorti. Au moment de l'atterrissage l'avion ne s'est pas désintégré et aucun membre d'équipage n'a été blessé.

    Le plus célèbre amerrissage d'urgence récent est celui de l'Airbus A320 de l'US Airways dans le fleuve Hudson. Le 15 janvier 2009, l'avion piloté par Chesley Sullenberger a décollé de New York et a percuté un groupe d'oiseaux une minute et demie plus tard, après quoi ses deux moteurs sont tombés en panne.

     Airbus A320
    © AP Photo/ Craig Ruttle
    Airbus A320

    L'équipage a atterri en douceur dans le fleuve Hudson, réussissant à ne pas détruire cet appareil lourd avec le plein de carburant.

    L'amerrissage le plus célèbre en URSS a eu lieu sur la Neva le 21 août 1963. Un Tu-124 effectuait la liaison régulière Tallinn-Moscou et l'équipage s'est rendu compte en vol que le train avant était bloqué. Le commandant de bord Viktor Mostovoï a décidé de ne pas voler jusqu'à Moscou, mais d'atterrir à l'aéroport Poulkovo de Saint-Pétersbourg. Pour cela l'équipage a commencé à vider ses réservoirs à basse altitude, tout en tentant de débloquer le train à l'aide d'une perche. Mais au huitième tour les deux moteurs de l'appareil se sont arrêtés. Le second pilote Vassili Tchetchenev, qui avait servi dans l'aviation navale, a pris les commandes et a atterri en douceur entre le pont Alexandre Nevski et le pont ferroviaire. Tous les passagers ont été évacués et envoyés à Moscou.

    Le 15 octobre 1956, un Boeing 377 Stratocruiser de la Pan American se rendait d'Honolulu à San Francisco avec 24 passagers et 7 membres d'équipage à son bord. Après la perte de deux moteurs sur quatre le commandant a décidé d'atterrir sur l'eau. Personne n'a été blessé.

    Le 22 novembre 1968, un DC-8 de la Japan Airlines reliant Tokyo à San Francisco a atterri dans la baie de San Francisco. A cause d'une mauvaise visibilité l'avion s'est retrouvé en-dessous de la ligne de descente et a percuté la surface de l'eau. L'avion s'est échoué à 2,5 milles du littoral, les 107 passagers ont été évacués.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Lire aussi:

    Un avion militaire américain s’écrase aux États-Unis, 16 morts (images)
    Rapprochement dangereux d’un avion de surveillance de l’Otan et d’un avion civil
    Pour se rendre à Hambourg, l'avion de Poutine a fait un crochet de 500 km
    Un avion transportant 59 passagers atterrit avec un moteur en feu à Denver
    Le Tu-134 : La fin d’une légende de l’aviation soviétique
    Tags:
    Tu-134, Airbus A320
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik