Ecoutez Radio Sputnik
    les enfants de Bagdad

    RT reçoit des dizaines de demandes d'adoption d'enfants russes devenus orphelins en Irak

    © AP Photo/ Khalid Mohammed
    Lu dans la presse
    URL courte
    RT
    Traduction de la presse russe (août 2017) (72)
    1643121

    Après la diffusion d'un reportage de RT sur les enfants russes de l'orphelinat de Bagdad, la rédaction de la chaîne a reçu des dizaines de lettres des proches éventuels des orphelins, mais également de personnes prêtes à adopter ces enfants.

    Des couples de différents pays souhaitent adopter ces enfants si leurs parents ne sont pas retrouvés. Selon le site de la chaîne RT.  

    Extrait d'une lettre reçue par la rédaction de RT en Australie:

    «Je m'appelle Mark Johnson, je vis en Australie. Je regarde régulièrement sur internet vos sujets d'actualité et je trouve que c'est un bol d'air frais par rapport à la poubelle payée préconçue servie par les médias ici, en Australie.

    Vous avez diffusé récemment un reportage sur les enfants perdus en Irak, dont les parents étaient venus pour combattre du côté des extrémistes et ont abandonné leurs enfants. Cette histoire m'a fendu le cœur.

    Si vous n'arriviez pas à renvoyer ces enfants dans leur famille, nous sommes prêts à les adopter avec ma femme.»

    RT a également reçu une lettre du Mexicain Romeo Perez, qui étudie à la faculté de mécanique et de mathématiques de l'université d'État Lomonossov de Moscou.

    «Ma femme a trois ans de plus que moi, elle a eu une grossesse ectopique, c'est pourquoi nous ne pouvons pas avoir d'enfants et voudrions en adopter», a déclaré Perez à RT.

    Les étrangers ne sont pas les seuls à avoir écrit à RT: la rédaction de la chaîne a également reçu de nombreuses lettres de Russie.

    Une habitante de Saint-Pétersbourg a écrit qu'elle avait une fille de 5 ans mais qu'elle voudrait adopter l'un des enfants qui ont tellement souffert en Irak.

    «Je voudrais rendre heureux au moins un enfant», indique sa lettre.

    Beaucoup de personnes demandent si les parents ou les proches des enfants ont été retrouvés, et dans le cas contraire elles proposent leur aide. Les couples qui ont déjà des enfants sont prêts à «nourrir et éduquer les enfants adoptés comme leurs propres enfants».

    Des familles de Tchétchénie ont également fait part de leur souhait d'accueillir dans leur famille des enfants d'Irak ou de Syrie. Dans leurs lettres, elles expliquent avoir lu sur Instagram l'appel du dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov à aider les orphelins et n'ont pas pu ne pas y répondre.

    Après le reportage, des proches ont reconnu certains enfants et ont pris contact avec RT. Mais la procédure de retour des mineurs dans leur pays d'origine n'est pas simple car ils n'ont pas de papiers d'identité. Les orphelins devront passer un test ADN pour confirmer leur parenté avec les familles qui attendent leur retour.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (août 2017) (72)

    Lire aussi:

    Quatre enfants russes évacués de Mossoul reverront bientôt leurs proches
    Enfants russes à Bagdad: «On nous bombardait, nous n'avions rien à manger»
    Orphelins russes en Irak: Moscou en étroit contact avec Bagdad
    Tags:
    orphelins, adoption, enfants, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik