Ecoutez Radio Sputnik
    les drapeaux des États-Unis et la Chine

    «Un grand jeu en cours»: pourquoi les USA menacent la Chine d'une guerre commerciale

    © REUTERS/ Hyungwon Kang
    Lu dans la presse
    URL courte
    RT
    Traduction de la presse russe (août 2017) (72)
    16198209

    Le président américain Donald Trump a interrompu ses vacances pour signer un décret permettant au représentant au Commerce des États-Unis Robert Lighthizer d'ouvrir une enquête sur la Chine. En effet, Washington soupçonne Pékin de vol de propriété intellectuelle.

    La Chine estime que les États-Unis tentent simplement de faire pression sur elle concernant le dossier nord-coréen. Selon le site de la chaîne RT.

    Si ces accusations étaient confirmées, le président américain pourrait appliquer l'article 301 de la loi de 1974 sur le commerce extérieur qui permet aux États-Unis d'instaurer unilatéralement des barrières sur la voie des marchandises exportées pour protéger la production américaine. D'après les responsables de l'administration Trump, ces mesures pourraient porter un préjudice de 600 milliards de dollars à la Chine.

    Donald Trump estime que «les sociétés chinoises reproduisent les marchandises, les idées et les technologies américaines, puis revendent leurs produits aux USA à plus bas prix ou arrêtent d'importer».

    De son côté, la Commission américaine sur le vol de propriété intellectuelle a calculé que les pertes dues aux contrefaçons, aux logiciels pirates et aux vols de secrets commerciaux étaient comprises entre 225 et 600 milliards de dollars. La Chine est pointée comme le principal transgresseur de la loi sur la propriété intellectuelle qui, d'après la commission, est à l'origine de 87% des produits contrefaits arrivant aux USA.

    Cependant, selon certains analystes, le document signé par Trump est une démarche dangereuse qui pourrait entraîner un dysfonctionnement de tout le système du commerce international. D'après les analystes de l'agence de presse Bloomberg, si les USA déclenchaient une guerre commerciale contre la Chine cela toucherait avant tout les grandes compagnies américaines comme Apple, qui assemblent leurs produits en Chine pour les écouler aux USA. Cela affecterait également de nombreuses sociétés agricoles et compagnies de transport: il ne faut pas oublier que la Chine est l'un des principaux acheteurs d'avions et d'équipements de transport américains. Par ailleurs, la Chine fournit près de la moitié du soja consommé aux États-Unis.

    Pékin a réagi au mémorandum du président américain en déclarant que «toute mesure de protection prise par le gouvernement américain nuira certainement aux relations économiques et commerciales entre les deux pays».

    Le ministère chinois du Commerce a noté dans son communiqué que les USA devaient agir prudemment, ne pas détruire les principes du commerce multilatéral et respecter les règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Dans le cas contraire, la Chine menace les USA de prendre des contre-mesures.

    Les experts pensent qu'il est encore trop tôt pour parler du début d'une guerre commerciale à part entière entre la Chine et les USA. Pavel Zolotarev, directeur adjoint de l'Institut des USA et du Canada affilié à l'Académie des sciences de Russie, note que «compte tenu des échanges colossaux entre les USA et la Chine, il est insensé pour l'Amérique d'entrer en guerre commerciale contre son principal partenaire».

    «Les USA ont indéniablement besoin d'arguments pour faire pression sur la Chine, c'est absolument certain. Et ce n'est pas la première fois que ce thème est soulevé. Il est même récurrent dans les relations sino-américaines», souligne Iouri Rogoulev, directeur du Fonds des études américaines Franklin Roosevelt à l'Université d'État de Moscou.

    Dans le même temps, la Chine estime que l'ouverture d'une enquête sur ses agissements dans le domaine de la propriété intellectuelle est directement liée à la tentative de faire de Pékin un «bouc émissaire à cause de la tension accrue sur la péninsule coréenne».

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (août 2017) (72)

    Lire aussi:

    La Chine supprime des chatbots critiques envers le Parti communiste
    La Chine appelle à se respecter et à négocier au lieu d’introduire des sanctions
    L’Europe redoute une guerre de l’acier avec les USA à cause de la Chine
    Une guerre commerciale contre la Chine pourrait faire chuter le marché de l'électronique
    Idiotie géopolitique ou la guerre inutile entre l'Inde et la Chine
    Tags:
    guerre commerciale, Donald Trump, États-Unis, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik