Ecoutez Radio Sputnik
    Rostelecom

    Une fabrique de cryptomonnaie pourrait faire son apparition en Russie

    © Sputnik. Ilya Pitalev
    Lu dans la presse
    URL courte
    Vedomosti
    Traduction de la presse russe (août 2017) (72)
    1120404

    Le centre de données des compagnies Rostelecom et de Rosenergoatom pourrait bientôt accueillir une fabrique de monnaies cryptographiques. Ce projet a été proposé par Dmitri Marinitchev, médiateur pour l'internet auprès du gouvernement russe.

    Première étape: trouver des investisseurs pour acheter les équipements nécessaires au minage de monnaies cryptographiques. Le médiateur explique que les investisseurs pourraient prétendre à une part des revenus équivalente à leur contribution grâce aux technologies modernes de smart-contrats qui activent le transfert d'argent au vendeur et d'une marchandise à l'acheteur uniquement en remplissant une condition concrète. Selon le quotidien Vedomosti.

    Le centre de données des compagnies Rostelecom et de Rosenergoatom dispose d'espace libre, c'est pourquoi «l'installation d'équipements de minage consommant beaucoup d'électricité serait bénéfique aussi bien pour l'installateur de ces équipements que pour ses propriétaires», affirme Dmitri Marinitchev. Il a évalué les investissements totaux dans le projet à plusieurs dizaines de millions de dollars. Dans les conditions actuelles, le médiateur s'attend à l'amortissement du projet «en un an».

    Selon lui, la Russie aurait tort de ne pas profiter des avantages qu'offre cette industrie. «Après tout, personne ne voit de problème à ce que l'on produise du pétrole pour le vendre. Ici, il s'agira de résoudre des problèmes mathématiques en obtenant une récompense pour le résultat de ces calculs», précise-t-il.

    Rostelecom et Rosenergoatom ont fait part de leur intention d'installer un centre de données de 4.000 racks près de la centrale nucléaire de Kalininskaïa en février 2015. Selon les informations, la puissance du centre de données s'élève aujourd'hui à 4.800 racks, dont 4.000 appartiennent à Rostelecom et 800 à Rosenergoatom.

    Valeri Kostarev et Andreï Timonov, porte-paroles de Rostelecom et de Rosenergoatom respectivement, ont déclaré que leurs compagnies n'avaient pas été consultées concernant l'usage de ce centre de données pour le minage de cryptomonnaies. «Cependant, si quelqu'un souhaitait les exploiter et que cela n'était pas en contradiction avec la loi, alors Rostelecom louerait volontiers ses équipements conformément aux tarifs en vigueur», souligne Valeri Kostarev.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (août 2017) (72)

    Lire aussi:

    Le cours du Bitcoin s'envole jusqu'à 700 dollars
    La Russie envisage de lancer son propre bitcoin
    Et le véritable créateur de la monnaie numérique bitcoin est…
    Bitcoin et nouvelles monnaies numeriques. Partie 2
    Bitcoin et nouvelles monnaies numeriques
    Tags:
    crypto-monnaie, Rostelecom, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik