Ecoutez Radio Sputnik
    Добыча угля на Бачатском угольном разрезе

    Première livraison de charbon américain en Ukraine

    © Sputnik. Alexander Kryazhev
    Lu dans la presse
    URL courte
    Rossiïskaïa gazeta
    271122521

    Les USA ont lancé une conquête active et progressive du marché énergétique européen.

    En luttant contre les matières premières concurrentes russes par le biais des sanctions, Washington cherche littéralement à «zombifier» les consommateurs européens en leur inculquant l'idée selon laquelle le charbon et le gaz des USA sont certes plus chers, mais que le plus important est de contrer la «menace émanant de Moscou». Selon le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

    Pendant des décennies, les stratèges américains ont préparé le terrain à ces fournitures. D'abord, ils ont persuadé les Européens que les gazoducs russes enfreignaient la souveraineté énergétique des pays de l'UE. Ils ont ensuite expliqué qu'avec son pétrole et son gaz la Russie tentait de faire pression sur l'Europe. Puis ils ont ouvertement attaqué leur principal concurrent avec les sanctions antirusses. Ils ont agi de manière si effrontée que les capitales européennes ont gémi et ont exigé des Américains d'être plus civilisés quand il était question des intérêts commerciaux (et nationaux) des pays européens.

    Piotr Porochenko
    © Photo. President of the Ukraine Press-Service/Mikhail Palinchak
    Après tout, il est clair pour tout le monde en UE que les hydrocarbures russes sont bien moins coûteux que leurs analogues américains. Néanmoins, la «marche» victorieuse du gaz et du charbon américains sur l'Europe a manifestement commencé.

    Le premier cargo pétrolier américain transportant ce coûteux gaz liquéfié est arrivé hier en Lituanie. Aujourd'hui, on a appris que les USA avaient envoyé en Ukraine un premier chargement de charbon. Sur sa page Facebook, l'ambassade d'Ukraine à Washington écrit: «Le premier chargement de charbon américain a été envoyé en Ukraine. L'ambassadeur ukrainien aux USA Valery Tchaly a participé au port de Baltimore (USA) à la cérémonie d'envoi du charbon américain pour les besoins de la compagnie Tsentrenergo. Côté américain, le vice-ministre du Commerce américain Israel Hernandez, l'assistant du ministre américain de l'Energie pour les affaires internationales Wells Griffith et la direction de la compagnie Xcoal ont participé à l'événement.»

    Conformément au contrat signé, 700.000 tonnes de charbon seront fournies en Ukraine avant la fin de l'année. Le cargo avec le premier chargement de 85.000 tonnes est attendu à son port de destination début septembre. Le gouvernement ukrainien a immédiatement annoncé solennellement que grâce au charbon américain, l'Ukraine passerait «sans problème» la saison de chauffage 2017-2018.

    Mais à quel prix pour le budget ukrainien? Kiev préfère taire que l'anthracite américain coûtera bien plus cher que le charbon de marque analogue provenant de Russie ou du Donbass. Jusqu'ici, Kiev achetait du charbon russe à 60-70 dollars la tonne, alors que le charbon du Donbass valait encore moins cher. Mais les Ukrainiens, dans l'ardeur de la lutte contre la «menace émanant de Moscou», ont renoncé à ces achats pour du charbon américain à 113 dollars la tonne. L'Ukraine est visiblement un pays trop riche. Elle ne regarde pas les prix. En revanche, le gouvernement de Kiev n'a jamais d'argent pour les retraités, les fonctionnaires et les ouvriers.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Lire aussi:

    Armes US pour l'Ukraine: le Kremlin appelle à éviter les actions provocatrices
    Ukraine: un bâtiment de la centrale nucléaire de Tchernobyl mis en location
    Une histoire à la Porochenko: Aïvazovski appartient au patrimoine culturel de l’Ukraine
    Une journaliste TV russe interrogée pendant 5h et expulsée d’Ukraine
    L’Ukraine devra payer sa dette de 3 mds USD à Moscou sur décision d’un tribunal londonien
    Tags:
    charbon, Ukraine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik