Ecoutez Radio Sputnik
    Séoul

    Séoul élabore un plan d'attaque contre la Corée du Nord sans l'aide des USA

    © CC0
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    Traduction de la presse russe (août 2017) (72)
    13229
    S'abonner

    Le ministère sud-coréen de la Défense a été chargé d'élaborer un plan pour contrer une invasion totale de la Corée du Nord. Ce plan prévoit un passage à la contre-offensive et la prise de la capitale nord-coréenne sans l'aide des forces américaines, a déclaré aux journalistes le vice-ministre sud-coréen de la défense Soo Choo-sok.

    Le président sud-coréen Moon Jae-in a souligné «la nécessité d'une réforme de l'organisation militaire afin de répondre aux exigences de l'art de la guerre contemporain, et passer rapidement de la défense à l'offensive si la Corée du Nord organisait une provocation militaire ou franchissait la frontière pour attaquer la région de la capitale». Selon le quotidien Kommersant.

    Séoul se trouve à seulement 40 km de la frontière entre les deux Corées — et donc à la portée de l'artillerie nord-coréenne. Selon les médias sud-coréens, Moon Jae-in a rencontré lundi le ministre de la Défense et ce dernier a promis au chef de l'État de préparer un «plan agressif d'activités militaires». Pour sa part, le président a ordonné d'améliorer la «mobilité des troupes ainsi que leur opérationnalité en matière de débarquement et de défense antiaérienne».

    D'après le vice-ministre de la Défense, «en cas d'invasion de la Corée du Nord nous mènerions une opération offensive agressive» sur le territoire nord-coréen. La tâche principale étant de réduire au minimum le temps de conflit.

    Le plan américano-sud-coréen actuel de défense de la Corée du Sud (OPLAN 5015) suppose des activités militaires limitées contre la Corée du Nord en utilisant des porte-avions, des avions, des fantassins de marine et le contingent américain en Corée du Sud, censés défendre le territoire du pays jusqu'à l'arrivée des forces principales des USA qui mèneront une opération offensive. Selon le commandement sud-coréen, la projection des troupes «pourrait prendre des mois». Ce plan prévoit également des opérations spéciales pour éliminer l'élite dirigeante nord-coréenne et des frappes préventives de missiles contre des sites cruciaux.

    Le nouveau plan qui sera élaboré par le ministère sud-coréen de la Défense devrait permettre de «régler le problème nord-coréen» uniquement avec les forces sud-coréennes. Dans son cadre, près de mille cibles seront désignées sur le territoire nord-coréen pour des frappes de haute précision et un grand débarquement sera planifié à Pyongyang, ce qui, selon les auteurs du projet, permettrait d'éliminer rapidement le gouvernement du pays. 

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (août 2017) (72)

    Lire aussi:

    Un chien se lance dans une bataille mortelle contre des loups pour sauver son ami – vidéo choc
    Une nouvelle fonctionnalité fait son apparition sur WhatsApp
    Le niveau de compréhension du langage humain par les chiens découvert par des chercheurs
    Erdogan interpelle Macron sur l'islamophobie et le mouvement des Gilets jaunes
    Tags:
    attaque, Corée du Nord, Séoul
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik