Ecoutez Radio Sputnik
    Deir ez-Zor

    La victoire stratégique: comment l'armée syrienne a percé le blocus de Deir ez-Zor

    © Sputnik . Mikhail Voskresensky
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    Traduction de la presse russe (septembre 2017) (71)
    2340
    S'abonner

    L'armée syrienne soutenue par l'aviation russe a percé mardi 5 septembre le siège de la ville de Deir ez-Zor qui durait depuis 3 ans. Moscou et Damas qualifient cette opération d'un «pas important» vers la libération du pays de Daech. Raqqa demeure la seule grande ville encore contrôlée par les terroristes.

    En tête de l'assaut se trouvaient les Forces du Tigre (unité spéciale syrienne) avec le soutien actif de l'aviation russe. Les forces gouvernementales menaient l'offensive depuis l'ouest à partir de mi-août. Les extrémistes n'ont pas réussi à stopper la percée des troupes syriennes malgré le recours actif aux voitures piégées pilotées par des terroristes kamikazes. Au total, d'après le ministère russe de la Défense, les forces syriennes ont éliminés plus de 50 «djihad-mobiles» des terroristes. La prochaine étape consistera à poursuivre l'offensive en direction de l'aérodrome de Deir ez-Zor également bloqué par les extrémistes, ainsi que des quartiers sud-est de la ville contrôlés par Daech. Selon le quotidien RBC.

    Comme l'a rapporté le ministère russe de la Défense, l'aviation russe et les frappes de missiles massives contre les terroristes ont permis à l'armée syrienne de percer la défense des terroristes aux abords de la ville. Dans la matinée du 5 septembre la frégate Amiral Essen de la flotte de la mer Noire a tiré depuis la Méditerranée des missiles de croisière Kalibr contre les positions des djihadistes près de Deir ez-Zor et les alentours de la commune d'al-Shula. D'après le communiqué du ministère, les frappes visaient les postes renforcés et les sites de Daech contrôlés essentiellement par des combattants ressortissants de Russie et des pays de la CEI. «L'attaque a détruit les postes de commandement et le centre de communication, les entrepôts d'armes et de munitions, ainsi qu'une usine pour l'entretien des véhicules blindés des terroristes et un grand groupement de combattants», a déclaré le ministère. En une journée l'aviation russe a effectué 80 vols opérationnels, 70 terroristes ont été tués et blessés.

    La progression de l'offensive sur Deir ez-Zor est devenue possible après la libération des extrémistes mi-août de la ville d'al-Shokhna à l'est de la province de Homs. La prise de cette ville a permis aux troupes de Bachar al-Assad d'encercler les terroristes dans deux grandes enclaves dans le centre de la Syrie avant de nettoyer ces territoires en assurant la sécurité de la ligne arrière pour poursuivre l'opération en direction de Deir ez-Zor.

    Le nettoyage définitif de Deir ez-Zor des islamistes se terminera prochainement, après quoi l'offensive contre Daech continuera, notamment le long de l'Euphrate.

    Les extrémistes de Daech sont également combattus par les Forces démocratiques syriennes (FDS), essentiellement composées de troupes kurdes, soutenues par les USA. Tous les efforts des FDS sont lancés actuellement à l'assaut de la capitale autoproclamée de l'Etat islamique en Syrie — Raqqa, assiégée par les troupes kurdes depuis plusieurs mois. Auparavant les experts de l'Institut for Study of War indiquaient que Damas, Moscou et Téhéran menaient une offensive active vers l'est pour déployer au plus vite les forces gouvernementales le long de la rive droite de l'Euphrate pour bloquer ainsi la progression des FDS si ces dernières décidaient d'avancer en direction de Deir ez-Zor après la prise de Raqqa.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (septembre 2017) (71)
    Tags:
    victoire, lutte antiterroriste, Deir ez-Zor, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik