Ecoutez Radio Sputnik
    Fête de l’Europe. Chisinau. Archive photo

    L'UE financera les réformes de l'administration publique en Moldavie

    © Sputnik . Miroslav Rotar
    Lu dans la presse
    URL courte
    RT
    Traduction de la presse russe (septembre 2017) (71)
    4119

    La Commission européenne dépensera 2,8 millions d'euros pour renforcer les organes publics de la Moldavie et organiser la réforme territoriale au niveau fédéral et local.

    Selon l'appel d'offres de septembre de l'UE les mécanismes d'administration des organes publics de la Moldavie doivent être mis en conformité avec les principes européens d'administration publique. De plus, il est prévu de procéder à une réforme territoriale administrative qui conduira à la suppression des districts et à leur unification pour former des régions. Le président moldave Igor Dodon, partisan de l'intégration à l'Union économique eurasiatique (UEE) s'était déjà prononcé contre les réformes de l'UE.

    Dans le cadre du contrat il est également prévu de modifier les mécanismes de fonctionnement des organes publics dans le pays afin de respecter l'accord d'association avec l'UE.

    Dans ce document il est aussi question de «restructuration et de modernisation du système d'administration» de la république. La mise en œuvre du programme est prévue sur deux ans. Le projet sera coordonné par la délégation de l'UE en Moldavie.

    «La présidence est opposée à la réforme. Vous avez déjà fermé des écoles et des maternelles sans résultat positif. La réforme de l'éducation a tourné à la catastrophe. Il en sera de même pour la réforme administrative», a conclu Igor Dodon.

    Il est à noter que le parlement et le gouvernement moldaves s'étaient opposés plusieurs fois à la position du président. En cause — le choix du partenaire stratégique de la Moldavie. Tandis qu'Igor Dodon prône l'approfondissement de la coopération avec la Russie et l'Union eurasiatique, le parlement et le gouvernement souhaitent suivre la voie d'adhésion à l'UE.

    «Personne ne nous attend en UE avec nos produits, or nous ne survivrons pas sans le marché russe», estime Igor Dodon.

    Le parti socialiste moldave s'est opposé à la réforme territoriale administrative

    «D'après cette réforme, dans chaque commune supprimée seront fermées les écoles, les maternels, les infirmeries et les maisons de culture. Sous prétexte d'«optimisation» seront fermés les lycées et les écoles techniques. Ainsi que de nombreuses entreprises industrielles. Des dizaines de milliers de personnes rejoindront les rangs de l'armée de chômeurs», stipule le communiqué du parti.

    La réforme d'administration publique vise à restructurer et à réduire le nombre de structures publiques. Le site du gouvernement moldave a déjà annoncé en juillet dernier la réforme du pouvoir exécutif. Le nombre de ministères a été notamment réduit de 16 à 9.

    Dans le même temps seront créés des collèges de ministère et des commissions pour sélectionner les futurs responsables aux postes de dirigeant. Il est à noter qu'en décembre 2016 la Commission européenne a alloué 104 millions de dollars sur 4 ans pour une telle réforme de l'administration publique en Ukraine.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (septembre 2017) (71)

    Lire aussi:

    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    Un militaire de Sentinelle ouvre le feu contre un homme armé d’un couteau près d'un hôpital militaire à Lyon
    Sur une vidéo devenue virale, des forces de l'ordre gazent les clients d'un café lors de l’acte 31
    Tags:
    Commission européenne, Union européenne (UE), Igor Dodon, Chisinau, Moldavie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik