Ecoutez Radio Sputnik
    Kouriles

    Que faisait le sous-marin américain Herring dans les Kouriles?

    © Sputnik . Sergei Krasnoukhov
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    Traduction de la presse russe (octobre 2017) (69)
    2191
    S'abonner

    Le ministère russe de la Défense, en collaboration avec les spécialistes de la Société russe de géographie, a examiné le sous-marin américain Herring coulé pendant la Seconde Guerre mondiale à 2 km de l'île de Matoua.

    Un appareil submersible avec des plongeurs à son bord est descendu jusqu'au sous-marin, à 100 m de profondeur. Selon la chaîne Zvezda.

    Le Herring (qui signifie «hareng» en anglais) repose au fond pratiquement à plat. La visibilité est excellente, l'engin submersible a donc réussi à filmer le sous-marin à plus de 100 m de profondeur. Sur les images on distingue la cabine, des dalots (orifices sur la paroi) et des canons de pont. Après 73 ans passés sous l'eau, le sous-marin est aujourd'hui recouvert d'une dense couche de calcaire conchylien.

    Le Herring a été coulé le 1er juin 1944. Lors d'une contre-attaque la batterie côtière a tiré deux coups précis dans la cabine et l'eau a bouillonné jusqu'à 5 m autour du sous-marin. Le carburant de l'appareil s'est répandu dans un rayon de presque 30 km.

    «Avec ses 95 m de long, le sous-marin était relativement imposant pour son époque. Il est en bon état, on perçoit clairement les impacts d'obus mais le bâtiment est pratiquement intact, il reste même les leviers, les hélices et la superstructure de la cabine», explique le directeur exécutif du Centre de recherches sous-marines de la Société russe de géographie Sergueï Fokine.

    La largeur du sous-marin dépasse légèrement 8 m. Il pouvait naviguer jusqu'à 39 km/h et transporter 24 torpilles. Il fait partie de la classe Gato (Roussette) — l'une des plus répandue aux USA pendant la Seconde Guerre mondiale.

    Il s'agissait du huitième périple de ce sous-marin dans les Kouriles. Il était commandé par le lieutenant David Zabriskie, qui en était à son 4e mois de service sur le Herring. Près de la côte de Matoua, l'équipage affrontait les navires japonais avec un certain succès. Le QG recevait l'un après l'autre des rapports sur les navires coulés — Ishigaki et Hokuyo Maru. Et au final, le sous-marin a coulé également deux navires marchands du Japon. Mais dès que le bâtiment a fait surface, il a été attaqué depuis l'île. 83 hommes se trouvaient à son bord.

    Les navires japonais coulés par le Herring n'ont pas encore été retrouvés. Quant au sous-marin, ses coordonnés précises ont déjà été transmises aux États-Unis. Son lieu de naufrage sera désigné sur la carte comme un cimetière commun.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (octobre 2017) (69)
    Tags:
    sous-marins, États-Unis, Kouriles
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik