Ecoutez Radio Sputnik
    Pourquoi les USA cachent leurs effectifs militaires réels en Syrie

    Pourquoi les USA cachent leurs effectifs militaires réels en Syrie

    © AFP 2018 DELIL SOULEIMAN
    Lu dans la presse
    URL courte
    RT
    Traduction de la presse russe (novembre 2017) (72)
    4193

    Le commandant américain des forces de la coalition en Syrie James Jarrard a déclaré que 4.000 soldats américains se trouvaient actuellement dans ce pays.

    Le général s'est ensuite repris pour annoncer que les effectifs n'étaient en fait que de 500 hommes, écrit jeudi le site de la chaîne Russia Today (RT). Les militaires américains avaient déjà annoncé qu'ils ne divulgueraient pas le nombre exact de leurs soldats en Syrie et en Irak, alors qu'en Afghanistan, selon leurs informations, pourraient se trouver «entre 8.000 et 11.000 soldats». Les experts soulignent que les représentants américains se trompent souvent dans les chiffres — notamment quand il est question du nombre d'instructeurs militaires ou de représentants de l'«opposition modérée».

    Le porte-parole du Pentagone Eric Pahon a reconnu dans le Washington Post que le nombre de soldats américains en Syrie et en Irak pourrait être plus élevé.

    «Les effectifs dépassent 503 hommes en Syrie et 5.200 hommes en Irak, c'est un fait reconnu. Ce sont les chiffres dont nous disposons pour gérer les forces. Ils n'incluent pas les militaires qui participent temporairement aux opérations», a-t-il déclaré au quotidien.

    L'expert militaire Alexeï Leonkov suppose que le général James Jarrard ne s'est pas trompé et que le premier chiffre dont il a parlé était bien le nombre réel de militaires américains en Syrie.

    «Il est difficile de qualifier de lapsus les propos du représentant américain du commandement de la coalition en Syrie parce que depuis le début de l'opération, les Américains s'emmêlent dans les chiffres. Ils confondent le nombre de combattants de l'opposition dite modérée, les emplacements, le nombre et la présence d'instructeurs militaires sur les positions de cette opposition, qui se retrouvent ensuite entre les mains des troupes de Daech. Le premier chiffre correspond très probablement à la réalité», conclut l'expert.

    James Jarrard a également déclaré que les militaires américains utilisaient régulièrement la ligne de liaison en Syrie lors des contacts avec leurs collègues russes pour évoquer les actions de l'armée de l'air, mais qu'il n'y avait pas de tel accord pour les opérations terrestres.

    Selon le général américain, entre 3.000 et 7.000 terroristes de Daech sévissent encore dans la vallée de l'Euphrate.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (novembre 2017) (72)

    Lire aussi:

    Combien de soldats américains y a-t-il au juste sur le sol syrien?
    La Maison-Blanche ne contrôlera plus le nombre de soldats US déployés en Syrie et Irak
    Le Pentagone précise le nombre de militaires US en Afghanistan
    Tags:
    militaires américains, militaires, Daech, Washington Post, Eric Pahon, Alexeï Leonkov, Euphrate, Afghanistan, Syrie, Irak, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik