Ecoutez Radio Sputnik
    Oussama ben Laden

    Sur les pas du terroriste numéro 1: les révélations du journal de Ben Laden

    © AP Photo /
    Lu dans la presse
    URL courte
    RBC
    Traduction de la presse russe (novembre 2017) (72)
    515

    Le carnet déclassifié d'Oussama ben Laden révèle que son mépris pour la culture occidentale est né à son retour du Royaume-Uni. A travers les documents dévoilés par la CIA transparaissent les passions du terroriste le plus célèbre et l'histoire d'Al-Qaïda.

    Mercredi 1er octobre, la CIA a rendu publics près de 470.000 documents saisis par l'infanterie de marine américaine en 2011 dans la résidence d'Oussama Ben Laden au Pakistan pendant l'opération qui avait conduit à son élimination, écrit vendredi le quotidien RBC.

    Parmi ces informations: 18.000 documents écrits, dont le journal de Ben Laden, 79.000 fichiers audio et graphiques, plus de 10.000 fichiers vidéo parlant des plans d'Al-Qaïda, y compris de sa réorganisation, ainsi que ses notes philosophiques et ses brouillons de discours — soit au total plus de 300 Gb d'information.

    Oussama Ben Laden est né en mars 1957 à Riyad dans la famille d'un magnat milliardaire du bâtiment, Mohammed Ben Awad Ben Laden. Son père est mort dans un accident de voiture alors qu'Oussama avait dix ans.

    En 1979, Ben Laden a abandonné ses études à l'université pour partir au Pakistan où il a rejoint les moudjahidines combattant contre les troupes soviétiques.

    En 1988, il a fondé l'organisation terroriste Al-Qaïda qui a revendiqué les attentats du 11 septembre 2001 aux USA et les explosions des ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie en 1998.

    Après de longues recherches, les renseignements américains l'ont découvert à Abbottabad (Pakistan) où il vivait avec sa famille. Ben Laden a été tué le 2 mai 2011 lors d'une opération des forces spéciales américaines et son corps a été jeté dans la mer.

    La famille Ben Laden est toujours l'une des plus riches d'Arabie saoudite.

    Le journal de 228 pages de Ben Laden est un cahier jaune acheté près d'Abbottabad, où il se cachait les dernières années de sa vie. Les notes sont écrites sous la forme d'auto-interview: le terroriste se pose des questions et y répond. Par exemple, à la question «A quel âge as-tu songé pour la première fois au djihad?», il répond: «J'étais au lycée, avant ça je ne me souviens pas très bien».

    Ben Laden écrit qu'à l'école il avait la réputation d'être un élève doué et les enseignants ne se plaignaient jamais de lui. Dans le même temps, il note qu'à l'époque la «culture générale n'avait pas atteint la prise de conscience» du fait qu'il fallait accorder une attention particulière aux enfants doués.

    Ben Laden souligne à plusieurs reprises qu'il est arrivé seul à la compréhension du tableau du monde: «J'étais croyant depuis l'enfance. Je respectais la prière, maman s'occupait de moi dans d'autres domaines. Aucune force ne m'a endoctriné, comme le font les membres de Frères musulmans. J'étais spontané.»

    La collection retrouvée sur les disques durs de Ben Laden contient entre autres des gifs, des vidéos humoristiques et même quelques films pornographiques. Mais la CIA ne les pas publiés, se limitant à une constatation.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (novembre 2017) (72)

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    L'acte 28 se poursuit place de la République à Paris avec des gaz lacrymogènes
    Tags:
    renseignement américain, journal, Al-Qaïda, CIA, Oussama ben Laden, Pakistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik