Ecoutez Radio Sputnik
    naine blanche

    Première scientifique: des chercheurs russes découvrent une naine blanche qui se contracte

    CC0
    Lu dans la presse
    URL courte
    Gazeta.ru
    Traduction de la presse russe (novembre 2017) (40)
    488280

    Les astrophysiciens de l'Institut astronomique Sternberg affilié à l'Université d’État Lomonossov de Moscou (MGU), conjointement avec leurs collègues russes et italiens, ont découvert pour la première fois une naine blanche qui se contracte.

    Les scientifiques ont pu observer ce phénomène grâce à un système stellaire binaire mystérieux dans la constellation de la Poupe. Les chercheurs ont publié leurs observations dans le magazine MNRAS, rapporte le service de presse de la MGU. Selon Gazeta.

    Auparavant les astrophysiciens supposaient que les jeunes naines blanches, «vestiges» compacts de l'évolution des étoiles de type solaire, devaient se contracter à l'étape précoce de leur vie. Selon les calculs, en raison de leur refroidissement progressif, le rayon d'une naine blanche typique pouvait se réduire de plusieurs centaines de kilomètres durant son premier million d'années d'existence.

    Les chercheurs ont pu trouver des signes clairs de contraction de naines blanches en observant la source de rayonnement X dans un système stellaire binaire de type rare situé à 2000 années-lumière de la Terre. Ce système est observé attentivement à l'aide de télescopes optiques, ultraviolets et à rayons X depuis des décennies.

    «Grâce à cette découverte, les astrophysiciens pourront tester les modèles d'évolution des jeunes naines blanches et chercher des systèmes similaires dans la galaxie», note le docteur ès sciences physiques et mathématiques et astrophysicien Sergueï Popov, chercheur en chef à l'Institut astronomique Sternberg et auteur principal de l'article.

    Dans le système se trouve un objet compact dont la période de rotation est de seulement 13 secondes. S'agit-il d'une naine blanche ou d'une étoile à neutrons? Le débat a fait rage pendant de longues années: si c'était une naine blanche, alors les chercheurs auraient affaire à la contraction la plus rapide d'un tel corps parmi ceux qui sont connus par les astronomes. Par conséquent, la source de rayonnement X est observée grâce à l'accrétion de la substance qui arrive sur la naine avec le vent stellaire de son étoile-satellite.

    Les astronomes ont découvert récemment que la vitesse de rotation d'un objet compact grandissait significativement depuis 20 ans. Sergueï Popov et ses collègues ont proposé une explication à ce phénomène: la vitesse croissante de rotation peut facilement s'expliquer par le fait que la naine blanche se contracte — de la même manière qu'un patineur croise les bras sur son torse pour tourner plus rapidement. Selon les calculs des scientifiques, l'âge de l'étoile dans le système est d'environ 2 millions d'années.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (novembre 2017) (40)

    Lire aussi:

    Des traces de véritables «guerres des étoiles» découvertes dans la Voie lactée
    Une grande planète naine découverte au-delà de l'orbite de Neptune
    La masse minimale d’une étoile déterminée
    Tags:
    naine blanche, recherche, science, espace
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik