Lu dans la presse
URL courte
Par
Traduction de la presse russe (décembre 2017) (57)
813
S'abonner

La situation s'est aggravée en Israël immédiatement après la reconnaissance de Jérusalem en tant que capitale de l’État hébreu par Washington, qui a décidé le 6 décembre d'y faire déménager son ambassade de Tel-Aviv. Les Arabes palestiniens s'y opposent fermement, dont certains armes à la main.

Pour la première fois depuis août 2017, des missiles ont été tirés contre le territoire israélien avant même que le Hamas n'annonce le 12 décembre le début de la troisième Intifada (révolte des Arabes palestiniens). Sept missiles ont été tiré le 7 décembre, et 13 ont été lancés du 8 au 13 décembre. Au moins quatre missiles ont été interceptés par le système israélien «Dôme de fer» de défense antimissile. Néanmoins, deux missiles ont atteint la ville de Sdérot, endommageant quelques voitures et le bâtiment d'une école maternelle. Selon le quotidien Izvestia.

des roquettes artisanales Qassam
© AFP 2020 Said Khatib
des roquettes artisanales Qassam

Le développement du «Dôme de fer» a été lancé en 2005, le missile d'interception Tamir a été testé pour la première fois en 2008 et la première batterie a été déployée en 2011. En 2014, Israël disposait de 10 batteries et projetait de porter leur nombre à 15.

Une batterie, composée d'un radar et de trois systèmes de lancement incliné (avec 20 intercepteurs chacun) coûte près de 50 millions de dollars et vise à protéger une superficie de 150 km² contre les tirs.

La particularité de l'utilisation du système est la basse précision des roquettes artisanales Qassam, compensée par leur lancement massif. D'après l'expérience de différentes campagnes, moins de 15-20% des roquettes tirées menacent les sites civils ou militaires, les autres tombent en général très loin (certaines ne franchissent même pas la frontière). Le système de contrôle calcule les trajectoires des cibles et choisit seulement celles qui risquent de provoquer des victimes ou des destructions.

Une photo prise de la ville de Gaza montre une fusée  lancée vers Israël
© AFP 2020 Mahmud Hams
Une photo prise de la ville de Gaza montre une fusée lancée vers Israël

D'après son développeur le groupe israélien Rafael, au printemps 2016 le Dôme de fer avait abattu au total plus de 1.500 cibles avec une efficacité jusqu'à 90%. Comme l'affirment les militaires israéliens, rien que pendant la guerre de Gaza en 2014 ce système a abattu 735 missiles palestiniens avec une efficacité de 87-90%. Pendant l'opération Pilier de défense en 2012, les militaires israéliens affirmaient que le système avait intercepté 421 missiles avec 86% de réussite.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

Dossier:
Traduction de la presse russe (décembre 2017) (57)

Lire aussi:

Les autorités ont «menti» sur l’inutilité des masques pour «une bonne cause», estime une journaliste
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
défense antimissile, missiles, Gaza, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook