Lu dans la presse
URL courte
Par
Traduction de la presse russe (décembre 2017) (57)
10101
S'abonner

Un groupe de citoyens a participé dimanche au rassemblement initié par l’opposant Ilia Iachine au parc Lermontov à Moscou. L’action n'a pas été autorisée par les autorités de Moscou qui ont suggéré aux participants d'étudier la législation. Pourtant, la police n'est pas intervenue bien que la manif ait eu finalement lieu, d'après les témoins.

Selon le chef du département de sécurité régionale Vladimir Tchernikov, l'opposant Ilia Iachine devait déposer requête pour organiser une manifestation avec un mois de préavis. Le refus des autorités était précisément dû au non-respect des délais, écrit lundi le journal Kommersant

Aux alentours de 16 heures l'opposant Iachine est apparu dans le parc accompagné de quelques députés municipaux. Entourés par les journalistes et les blogueurs ils ont prononcé des discours improvisés en utilisant un simple mégaphone. Dans le même temps la police, disposant de son propre mégaphone, a exigé de dégager la voie du parс pour ne pas gêner le passage des citoyens.

Mais bien que la situation ait été quelque peu tendue, aucun incident ne s'en est suivi. Selon le correspondant du journal Kommersant, la police n'est pas intervenue. En prononçant son discours Ilia Iachine a rapidement déclaré qu'il devait rentrer chez lui et il a quitté le parc. Environ 200 personnes ont quitté le parc avec lui. Les journalistes les ont suivis, et cela ressemblait même à une sorte de marche. Mais une fois de plus le politicien a souligné qu'il rentrait chez lui et rien de plus.

Selon les estimations, le rassemblement a réuni plusieurs centaines de personnes. Il est difficile d'évaluer leur nombre exact parce que la majeure partie des manifestants se concentrait autour du monument de Lermontov. Certains ont suivi les faits à distance en se postant de l'autre côté de la route. Une certaine rotation avait lieu parce que certains y étaient venus vers 14 heures sans attendre la fin de la manifestation, d'autres, au contraire, sont venus plutôt à la fin.

Certains manifestants avaient apporté des affiches, mais ils étaient peu nombreux. A ce moment Ilia Iachine et les activistes, principalement des jeunes, ont commencé à scander des slogans, mais la police, malgré tout, informait les personnes réunies que le rassemblement n'est pas autorisé par le pouvoir exécutif sans intervenir.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

Dossier:
Traduction de la presse russe (décembre 2017) (57)

Lire aussi:

La France recense le plus grand nombre journalier d’admissions en réanimation depuis début novembre
Le chef du Conseil scientifique prévient du risque d'une situation extrêmement difficile dès la mi-mars en France
Emmanuel Macron pourrait annoncer le 3e confinement ce mercredi, selon le JDD
Une voiture de police percute une foule de spectateurs à un rodéo nocturne et roule sur une personne - vidéos
Tags:
manifestation, Moscou
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook