Lu dans la presse
URL courte
Par
Traduction de la presse russe (décembre 2017) (57)
1114
S'abonner

Les sites très fréquentés cherchent à arrondir leurs fins de mois sans que les visiteurs ne soient au courant. Sur internet se répandent des logiciels pour un minage caché de cryptomonnaies sur les forums de jeu, les torrents et les sites d'information.

Comme l'indique le portail Vestifinance, les scripts pour le minage caché sont utilisés par les plate-formes populaires Streamango, Rapidvideo et Openload, affirment les spécialistes du service AdGuard. Le leader est Online VideoConverter dont le revenu mensuel du minage est estimé à 200.000 dollars.

Selon les statistiques citées par la compagnie, ces ressources sont utilisées par près de 992 millions de visiteurs par mois, ce qui pourrait rapporter sur la production de cryptomonnaie à l'aide des capacités informatiques des utilisateurs plus de 320.000 dollars. The Pirate Bay gagne sur le minage caché près de 12.000 dollars par mois, selon les analystes de AdGuard.

Le minage caché a été découvert sur deux domaines de l'un des services les plus populaires de streaming Openload: openload.co et oload.stream — avec 330 millions d'utilisateurs par mois. La copie du code de la vidéo de ce site sur un autre lance en parallèle le téléchargement et le démarrage d'un mineur caché. D'après AdGuard, cela pourrait rapporter au site près de 95.000 dollars par mois.

Streamango compte 42 millions d'utilisateurs par mois. Le site utilise le même mécanisme de production de cryptomonnaie qu'Openload en gagnant 7.200 dollars par mois. Rapidvideo avec 60 millions d'utilisateurs par mois — 25.000 dollars.

Pour échapper à ce problème les utilisateurs tentent d'installer des logiciels de blocage de publicité, d'antivirus ou d'extension identifiant les tentatives de minage caché, mais cela ne fonctionne pas toujours. D'après les spécialistes d'AdGuard, il est possible de lutter contre cette tendance en intégrant des mécanismes de sécurité au niveau du navigateur.

A cause d'une récente montée en flèche des prix des cryptomonnaies les hackers et même les administrateurs légaux des sites utilisent de plus en plus souvent des mineurs de cryptomonnaies à base de JavaScript pour produire des bitcoins et d'autres cryptomonnaies. La consommation de l'énergie par le processeur central est prise en charge par l'utilisateur.

En septembre dans le code du torrent tracker The Pirate Bay a été intégré un mineur de cryptomonnaie COinHive qui s'allumait sans l'accord de l'utilisateur. Les administrateurs ont déclaré qu'il s'agissait d'une expérience pour savoir s'il est possible de remplacer les annonces publicitaires soutenues par le site par un nouveau système de monétisation.

Bitcoin
© REUTERS / Dado Ruvic/Illustration
D'après The Pirate Bay, il est potentiellement possible de gagner sur le minage plus de 12.000 dollars par mois (sur la publicité le site gagne jusqu'à 4 millions par an). Après cela des milliers d'autres sites ont commencé à utiliser ce service en tant que modèle alternatif de monétisation pour les bannières publicitaires, a rapporté la compagnie Recorded Future.

Le minage en ligne peut être également utilisé par des cybercriminels: le logiciel malveillant est intégré dans le navigateur à l'aide d'un script spécial installé sur la page web. Les hackers ont déjà montré à quel point il était facile de télécharger un tel script sur un site piraté, de faire participer les utilisateurs au processus de fabrication d'argent numérique et au final remplir les portefeuilles des malfaiteurs.

L'an prochain le minage sur le web influencera l'essence même de l'internet en ouvrant de nouveaux moyens de monétisation des sites. L'un des moyens remplacera la publicité: pour la suppression du script de minage les sites proposeront aux utilisateurs de s'abonner au contenu payant.

D'un autre côté en échange du minage les utilisateurs pourront avoir un accès gratuit au contenu divertissant, par exemple aux films. Un autre moyen serra basé sur le système de vérification de sécurité: la méthode Captcha permettant de distinguer les humains des bots sera remplacée par un régime spécial de minage en ligne. Dans ce cas il n'y aura plus de différence entre un bot et un vrai utilisateur, tant qu'il «paye» en minage.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

Dossier:
Traduction de la presse russe (décembre 2017) (57)

Lire aussi:

«C'est de la…»: le chef sortant du Pentagone se lâche en parlant du chasseur F-35
Covid-19: bientôt la fin des aides? «Une pulvérisation de l’économie française»
La Commission européenne réagit à l’achat du Spoutnik V par la Hongrie
Michel Onfray attaque Macron: «On ne peut pas gouverner la France quand on méprise les Français» - vidéo
Tags:
cryptomonnaie, Bitcoin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook