Ecoutez Radio Sputnik
    Auschwitz-Birkenau

    Le rôle de l'URSS dans la libération d'Auschwitz «oublié» au Parlement européen

    © Sputnik . Valery Melnikov
    Lu dans la presse
    URL courte
    Izvestia
    Traduction de la presse russe (janvier 2018) (51)
    301446

    La vice-présidente du Parlement européen Mairead McGuinness a décidé d'«oublier», dans son discours prononcé à l'occasion la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste, que le plus grand camp de concentration nazi, Auschwitz, avait été libéré par l'Armée rouge.

    D'après la politicienne, le camp a été libéré par les «forces alliées». Selon le site du quotidien Izvestia.

    «En hiver 1945, le camp de la mort Auschwitz-Birkenau a été libéré par les forces alliées… l'Holocauste est un crime contre l'humanité», a-t-elle déclaré.

    Après cette déclaration, le président du Congrès juif européen Viatcheslav Moshe Kantor a noté qu'aujourd'hui beaucoup de personnes cherchaient à rabaisser les exploits de l'Armée rouge et le rôle de l'URSS dans la victoire sur le fascisme pendant la Seconde Guerre mondiale.

    «Au moins, Mairead McGuinness est politiquement correcte. On peut dire que les forces alliées ont libéré les camps de la mort. Mais si on parle concrètement du 27 janvier, il s'agissait de l'Armée rouge — une partie des forces alliées. Dans ce sens, c'est la vérité», a souligné Viatcheslav Kantor.

    Il a appelé à ne pas oublier qui avait parachevé la victoire dans la Seconde Guerre mondiale.

    «Oui, nous nous souvenons de qui a commencé la guerre, mais pourquoi avez-vous oublié qui y a mis un terme? Pourquoi votre mémoire est-elle subjective? Parce qu'Auschwitz a été libéré par l'Armée rouge», ajoute Viatcheslav Kantor.

    Le Congrès juif européen a organisé au Parlement européen la Journée dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste afin de rendre hommage à toutes les victimes de la Shoah.

    Auschwitz-Birkenau est un complexe de camps de concentration et de la mort allemand construit en Pologne en 1940. Durant son existence, près de 1,4 million de personnes y ont été tuées. Le camp de prisonniers a été libéré par l'Armée rouge le 27 janvier 1945.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (janvier 2018) (51)

    Lire aussi:

    De jeunes Juifs de Russie allumeront des bougies à Auschwitz
    Décès d'un ancien garde d'Auschwitz impliqué dans la mort de 170.000 personnes
    Corée du Nord: le risque d’un nouvel Hiroshima?
    Tags:
    Auschwitz, Parlement européen, URSS
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik