Lu dans la presse
URL courte
Par
Traduction de la presse russe (février 2018) (59)
160
S'abonner

Des stages pour apprendre des techniques de lutte au personnel de bord ont commencé au centre de formation de l'aéroport Vnoukovo de Moscou.

Objectif? Permettre aux hôtesses et aux stewards de faire face aux fauteurs de troubles dans les avions. Ce stage de deux jours, les 20 et 21 février, constitue un pas de plus dans la guerre déclarée par les compagnies aériennes à la délinquance à bord et coïncide ironiquement avec un nouveau scandale: en début de semaine, l'assistant du gouverneur de la République de Sakha (Iakoutie) a été expulsé de l'avion pour avoir tenté de pénétrer dans la cabine du pilote, écrit mercredi le quotidien Izvestia.

Pour participer au programme de formation, les futurs stewards et hôtesses de l'air doivent d'abord passer un examen médical, puis un entretien avec des représentants du centre de formation ou de la compagnie aérienne sélectionnant le personnel.

Ce stage de lutte de deux jours est organisé à Vnoukovo pour la première fois en février, pour deux groupes de futurs stewards. Le service de presse de l'aéroport a expliqué que les cours combinaient théorie et pratique. A terme, un tel stage pourrait être organisé tous les ans.

Toutefois, la législation en vigueur et les instructions de service ne permettent pas en principe au personnel de bord d'utiliser la force physique, par conséquent le membre d'équipage pourrait se retrouver responsable au final. Les instructions sont claires: il doit d'abord adresser un avertissement verbal, puis écrit, et seulement ensuite le commandant de bord décide s'il faut poser l'avion.

Au printemps 2017, les autorités ont ajouté un amendement à l'article du Code pénal sur la délinquance prévoyant une responsabilité pour trouble à l'ordre public dans les transports publics. Ces infractions seront passibles d'une amende de 43.000 à 72.000 euros, voire d'une peine jusqu'à 5 ans de prison.

Une nouvelle loi sur les fauteurs de troubles entrera en vigueur pendant l'été 2018. Elle prévoit la création de listes noires spéciales par des compagnies aériennes. Ces dernières pourront inscrire tous les passagers qui «se sont distingués» lors d'un vol pour leur interdire de profiter des services de leur compagnie pendant un an. De plus, le personnel de bord sera autorisé à posséder des menottes spéciales en plastique et le personnel de sécurité aérienne au sol de tasers.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

Dossier:
Traduction de la presse russe (février 2018) (59)

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
steward, hôtesse de l’air, avions
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook