Ecoutez Radio Sputnik
    Washington se prépare-t-il à une longue confrontation avec la Chine et la Russie ?

    Washington se prépare-t-il à une longue confrontation avec la Chine et la Russie ?

    © AP Photo / Tony Gutierrez
    Lu dans la presse
    URL courte
    Nezavissimaïa gazeta
    Traduction de la presse russe (mars 2018) (57)
    12337

    Dans sa lettre accompagnant le projet de budget fédéral pour 2019, le Président américain souligne que ce document «prend en compte le fait que nous faisons face à des adversaires politiques, économiques et militaires, ce qui nécessite que nous apportions les correctifs appropriés à la stratégie de sécurité nationale».

    Dans le passage consacré à la sphère militaire de sa lettre accompagnant le projet de budget fédéral pour 2019 intitulé «Maintien de la paix par la force», le Président des États-Unis note que «le budget prend en compte le fait que nous faisons face à des adversaires politiques, économiques et militaires, ce qui nécessite que nous apportions les correctifs appropriés à la stratégie de sécurité nationale», écrit vendredi 2 mars le quotidien Nezavissimaïa gazeta. Il est précisé que l'argent demandé servira à reconstruire et à moderniser les forces armées américaines pour permettre au gouvernement de remplir ses obligations constitutionnelles. D'après la lettre, le budget du Pentagone prévoit des assignations pour la construction d'avions, de chars, de navires, d'armes cybernétiques nécessaires pour réfréner l'agression et infliger une défaite à l'ennemi dans un conflit armé. Le maintien du rôle de leader des USA et le renforcement de l'influence de l'Amérique sur la scène internationale «nécessite une utilisation active de tous les instruments diplomatiques, de renseignement, militaires et économiques».

    Le montant total de la demande de budget pour l'armée de terre américaine s'élève à 182 milliards de dollars, ce qui représenterait une hausse de 8% par rapport au budget de l'année fiscale précédente (169 milliards de dollars). Selon le commandement, l'augmentation du budget s'explique par la nécessité de rétablir le niveau nécessaire d'opérationnalité des troupes, notamment en palliant les échecs des dernières années dans les équipements techniques et opérationnels des unités, ce qui est nécessaire pour correspondre aux exigences de la nouvelle stratégie américaine.

    Le ministère de l'Armée a l'intention d'augmenter considérablement la production de munitions. Entre 2019 et 2022, il est prévu de dépenser 22 milliards de dollars à cet effet, contre les 13,3 milliards de dollars initialement prévus pour 2018-2022.

    Par ailleurs, il est prévu d'acquérir l'an prochain 60 hélicoptères AH-64E, 50 UH-60M et 7 CH-47, 135 chars modernisés Abrams et 210 véhicules de combat d'infanterie Bradley et 197 véhicules blindés polyvalents (Armored Multi-purpose Vehicles).

    L'an prochain, le ministère a l'intention de dépenser 10,2 milliards de dollars pour la recherche et développement. Une grande partie de ces fonds sera allouée aux six domaines prioritaires de développement des technologies pour l'armée de terre, notamment les missiles à longue portée (jusqu'à 500 km) susceptibles également d'éliminer des cibles navales; un nouveau char qui remplacera les Abrams M-1 et Bradley M2 obsolètes; des hélicoptères à grande vitesse; des systèmes protégés de communication et de contrôle: le système unifié de défense antiaérienne et antimissile (IBCS), ainsi que de nouveaux systèmes individuels pour équiper les soldats, y compris des gilets pare-balles, des capteurs divers, des moyens de communication miniatures, des exosquelettes et d'autres équipements.

    151,4 milliards de dollars dont demandés pour les besoins de base de la marine. Il est prévu de dépenser 18,3 milliards de dollars pour la maintenance des navires, 11,4 milliards de dollars pour le matériel d'aviation navale et 4,3 milliards de dollars pour la mobilisation du personnel, la protection de l'environnement et la préparation et la formation des spécialistes. La marine compte obtenir 7,7 milliards de dollars pour l'exploitation des bases navales, alors que la logistique de l'infanterie de marine devrait coûter 8,2 milliards de dollars.

    Il est prévu de dépenser 156,3 milliards de dollars de dollars pour le développement de l'aviation militaire, soit 6,6% de plus que l'année en cours.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (mars 2018) (57)

    Lire aussi:

    Le Pentagone est «choqué» par l'état opérationnel de l'armée américaine
    Budgets militaires US vs russe, quel écart?
    Combien ont coûté aux USA les guerres à l'étranger après le 11 septembre
    Tags:
    confrontation, Chine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik