Ecoutez Radio Sputnik
    Trump et Netanyahu

    «Israël avertit les USA qu'il se prépare à des activités militaires»

    © REUTERS / Jonathan Ernst
    Lu dans la presse
    URL courte
    Nezavissimaïa gazeta
    Traduction de la presse russe (mars 2018) (57)
    6211146

    Le président américain Donald Trump rencontre à Washington le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. Le thème central de leurs pourparlers portera sur «l'expansion militaire iranienne» en Syrie.

    Des sénateurs américains récemment revenus d'Israël ont ramené des informations peu rassurantes: l'État hébreu évalue sérieusement les conséquences d'une guerre éventuelle contre les unités pro-iraniennes. Selon le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

    Bien sûr, le problème israélo-palestinien n'a pas été effacé de l'ordre du jour de l'entretien entre Trump et Netanyahu, mais l'Iran est l'un des dossiers centraux.

    Le quotidien Times of Israel confirme que «l'expansion iranienne» au Moyen-Orient sera bien l'objet central de l'entretien entre les deux dirigeants. Le Premier ministre israélien est notamment préoccupé par le renforcement des groupes militaires contrôlés par Téhéran sur le territoire syrien dans les zones proches de la frontière israélienne. En octobre 2017, Donald Trump a exposé la nouvelle version de la stratégie de Washington vis-à-vis de Téhéran et s'est dit prêt à lutter contre l'«influence déstabilisante» de la république islamique. Les USA ont également appelé le monde à s'unir pour faire pression sur le Corps des gardiens de la révolution islamique — les unités d'élite iraniennes.

    Le rapprochement des forces iraniennes et pro-iraniennes de la frontière israélienne signalé par l'État hébreu provoque des attaques de missiles massives de la part de celui-là. Selon le gouvernement israélien, ses actions pourraient être encore plus violentes si l'Iran ne cessait pas de porter atteinte aux zones frontalières. Et le scénario militaire n'est pas à exclure. Ces derniers temps, Israël a renforcé son soutien à plusieurs fractions de l'opposition syrienne armée au sud de la Syrie.

    Par ailleurs, la Syrie pourrait ne pas être la seule à être visée: le Liban, où est basé le groupe chiite Hezbollah proche de l'Iran, est également une cible envisageable. La délégation de sénateurs américains récemment revenus d'Israël a été informée des plans de l'État hébreu de recourir à la force militaire au sud du Liban où, selon certaines informations, travaillerait une usine de fabrication de missiles. Il est possible que Benjamin Netanyahu prévienne Donald Trump de cette éventualité.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (mars 2018) (57)

    Lire aussi:

    La défense antiaérienne syrienne à l'épreuve des missiles israéliens
    Israël s’applique à supprimer la présence militaire iranienne en Syrie
    L'opération militaire israélienne ouvrirait un nouveau front en Syrie
    Tags:
    militaires, Donald Trump, Benjamin Netanyahu, États-Unis, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik