Lu dans la presse
URL courte
Par
Traduction de la presse russe (mars 2018) (57)
9214
S'abonner

Les États-Unis doivent créer des forces spatiales qui modifieront l'orientation de la politique spatiale des USA, affirment le gouvernement américain, les militaires et les experts. Mercredi 14 mars, le président américain Donald Trump a déclaré l'éventuelle création de forces spéciales pour mener des opérations dans l'espace extra-atmosphérique.

«Ma nouvelle stratégie nationale pour l'espace implique que des opérations pourront être menées dans l'espace, tout comme elles le sont déjà sur terre, dans les airs et en mer. Nous pourrions même avoir des forces spatiales», a déclaré Trump devant des représentants du corps d'infanterie de marine américain à San Diego cité par le site d'information Gazeta.ru.

Cependant, les analystes américains avertissent qu'il ne faut pas s'attendre à voir apparaître en orbite circumterrestre un «Battlestar Galactica» doté d'une arme laser. Les capacités opérationnelles réelles de la future armée américaine seront certainement bien plus modestes.

Les avis sont mitigés. Une grande partie des spécialistes américains estime qu'après la création de forces spatiales américaines il sera bien plus difficile de préserver la paix dans l'espace circumterrestre.

Mais les partisans de la militarisation de l'espace sont bien plus nombreux aux États-Unis.

«L'objectif final de la création des forces spatiales ne consiste pas du tout à renforcer les capacités de renseignement et les opérations cybernétiques. Dans un avenir proche, les Américains entrevoient une lutte armée contre les vaisseaux spatiaux d'un éventuel ennemi», explique l'expert Konstantin Makienko.

Les analystes américains sont unanimes: les USA dépendent déjà en grande partie de l'espace. De plus, cette dépendance grandit d'année en année, ce qui entraîne une vulnérabilité des USA à travers l'espace circumterrestre.

Ces derniers étudient donc sérieusement les différentes options pour contrer une éventuelle agression dans l'espace.

Par exemple, la mise hors service ou la destruction du système GPS pourrait, en plus d'influencer le cours et l'issue d'un affrontement, entraîner un chaos total sur des continents entiers avec la déconnexion des téléphones portables ou encore l'arrêt des systèmes de distribution d'énergie et d'une grande partie du réseau financier mondial — distributeurs bancaires et commerciaux y compris.

En d'autres termes, rien que la panne du système GPS constituerait une catastrophe pour le monde postindustriel. Et c'est sans compter les satellites de communication, d'observation météo et de prévention des attaques de missiles.

Ainsi, l'objectif primordial pour les futures escadres des avions spatiaux américains serait de vaincre les groupes orbitaux des ennemis américains. Dans les guerres du futur, la domination dans l'espace signifierait également une victoire au sol, affirment les spécialistes.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

Dossier:
Traduction de la presse russe (mars 2018) (57)

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Un poisson saute hors de l’eau et transperce le cou d’un pêcheur – photo choc
Poutine rhabille un militaire palestinien en pleine cérémonie – vidéo
Comment Téhéran pourrait faire s’effondrer les marchés américains
Tags:
guerre des étoiles, espace, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik