Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeaux de la Chine et des USA

    La croissance chinoise menacée par la guerre commerciale entre Washington et Pékin?

    © AP Photo / Ng Han Guan, Pool
    Lu dans la presse
    URL courte
    Nezavissimaïa gazeta
    Traduction de la presse russe (avril 2018) (46)
    9315

    La Chine perçoit dans la guerre commerciale avec les Américains une raison plus profonde que l'équilibre commercial ou le niveau des taxes sur les importations. Selon les Chinois, une véritable guerre de sanctions est déclenchée contre eux visant à isoler le pays sur le plan technologique et saper les plans de leadership économique de Pékin.

    La Chine promet une réponse proportionnelle aux restrictions commerciales américaines sur les marchandises chinoises, écrit jeudi le quotidien Nezavissimaïa gazeta. Le 2 avril, Pékin a décrété de nouvelles taxes sur les importations concernant 128 types de marchandises importées des USA. Les taxes ont augmenté de 15% sur les vins américains, certains types de fruits et de noix, et de 25% sur l'importation de porc congelé américain. Ces mesures constituent une riposte à l'augmentation des taxes sur les importations d'acier et d'aluminium chinois par les États-Unis. Selon le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

    Pékin accuse directement les USA de deux poids deux mesures. Par exemple, écrit le journal officiel Renmin Ribao, le Canada occupe la première place du classement des importations d'acier par les USA, alors que la Chine est seulement à la onzième place. «Dans le même temps, les USA appliquent une taxe de 25% à la Chine tandis que le Canada est exonéré d'impôt. Le deux poids deux mesures et l'objectif de réfréner le commerce avec la Chine sous prétexte de sécurité nationale sont flagrants», conclut la publication.

    Washington — c'était prévisible — a nerveusement réagi à l'adoption de taxes contre les produits américains. La porte-parole de la Maison blanche Lindsey Walters a déclaré que dans son activité commerciale extérieure, la Chine utilisait des méthodes injustes menaçant la sécurité nationale des USA.

    «Washington a l'intention de limiter les importations afin de punir les compagnies technologiques chinoises pour leur politique qui force les compagnies américaines à renoncer à leurs secrets technologiques en échange du droit de travailler en Chine», explique l'agence Reuters.

    Drapeaux de la Chine et des USA
    © AP Photo / Shannon Stapleton, Pool
    Visiblement, le gouvernement chinois n'a pas l'intention de s'arrêter là, conclut le site conservateur américain The Washington Free Beacon (WFB). Selon ce dernier, le Parti communiste chinois (PCC) aurait récemment «adopté un programme agressif visant à voler des informations scientifiques et technologiques aux USA en recrutant des Américains du secteur technologique ayant accès aux secrets industriels». Tout en précisant l'impossibilité d'établir l'authenticité de ce document.

    La crainte de la menace technologique émanant de la Chine force Washington à limiter de plus en plus l'activité des compagnies chinoises sur le territoire américain. Comme en témoigne l'idée d'interdire l'utilisation de smartphones chinois Huawei dans les établissements publics. Les États-Unis craindraient que les utilisateurs soient espionnés par les compagnies chinoises. Autre raison invoquée: la protection des intérêts des marques locales.

    Selon les experts, la confrontation entre les deux pays se poursuivra mais les USA ne pourront pas freiner le progrès technologique de la Chine. De plus, le réfrènement artificiel de l'économie chinoise et la création de conditions pour la stagnation du commerce sur les marchés extérieurs pourrait nuire aux USA.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (avril 2018) (46)

    Lire aussi:

    Et si les menaces US envers la Chine étaient du bluff
    La guerre commerciale USA-Chine évitée, Pékin remporte la manche
    Pékin pourrait s'en prendre à la bourse américaine
    Tags:
    guerre commerciale, États-Unis, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik