Ecoutez Radio Sputnik
    Poupées russes

    Face à Trump, Merkel compte protéger les entreprises allemandes en Russie

    © Sputnik . Vladimir Astapkovitch
    Lu dans la presse
    URL courte
    Vestifinance.ru
    Traduction de la presse russe (avril 2018) (46)
    8104

    Les entreprises allemandes qui travaillent en Russie espèrent que la chancelière allemande Angela Merkel parviendra à les protéger contre l'impact des sanctions antirusses des USA, déclare la Chambre de commerce extérieur germano-russe (CCE).

    «A l'approche de la visite d'Angela Merkel aux USA pour rencontrer Donald Trump, la communauté d'affaires allemande en Russie espère que la chancelière fédérale obtiendra des exceptions et des assouplissements pour les compagnies allemandes qui pourraient être concernées par les sanctions américaines décrétées récemment contre des citoyens et des entreprises russes», annonce la CCE.

    «Compte tenu de l'activité de toutes les entreprises allemandes en Russie, qui risquent d'être prises en otage d'un tiers, la menace de pertes de plusieurs milliards est bien réelle», fait remarquer le président de la CCE Matthias Schepp.

    La chambre de commerce a mené un sondage auprès de ses membres, écrit le site d'information Vestifinance.ru. «79% des entreprises pensent que le gouvernement allemand doit critiquer ouvertement les nouvelles sanctions des USA et contribuer à ce que les compagnies allemandes et leurs représentants n'en fassent pas l'objet compte tenu de leurs affaires en Russie; 19% veulent que le gouvernement fédéral exige tacitement le même effet en influençant Washington au niveau politique», souligne la CCE.

    «Les entreprises allemandes ressentent l'impact direct des sanctions à causes des affaires menées avec les compagnies et les citoyens russes figurant sur la liste américaine, et s'attendent à une réduction du chiffre d'affaires et des livraisons prochainement», souligne la chambre de commerce.

    Et de poursuivre: «Les pertes à court terme pour cette année fiscale sont déjà évaluées à des centaines de millions d'euros par les entrepreneurs interrogés — elles pourraient se chiffrer à 377 millions d'euros. Les pertes à moyen terme, selon les estimations modérées, atteindront au moins 820 millions d'euros. Selon le pire scénario, les pertes des compagnies interrogées pourraient avoisiner 1,5 milliard d'euros».

    En dépit de ces prévisions, 70% des entreprises interrogées ont l'intention de maintenir leur activité et leurs investissements au même niveau, et seulement 10% ont l'intention de procéder à des réductions. 20% des compagnies comptent renforcer leur activité et leurs investissements sur le marché russe.

    154 compagnies membres de la CCE ont participé S sondage d'avril.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (avril 2018) (46)

    Lire aussi:

    Sanctions américaines: les entreprises allemandes en Russie ont calculé leurs pertes
    L'économie allemande perd des milliards d'euros à cause des sanctions antirusses
    L'Allemagne perdrait «des milliards d'euros» à cause des sanctions antirusses des USA
    Tags:
    entreprise, sanctions, Donald Trump, Angela Merkel, Allemagne, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik