Ecoutez Radio Sputnik
    États-Unis

    «Les USA feraient un pas de plus pour se préparer à la guerre en Europe»

    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    Lu dans la presse
    URL courte
    Vzgliad
    548139

    Les États-Unis recréent une unité très symbolique de l'époque de la Guerre froide: la 2e flotte de la marine. L'orientation antirusse de cette décision n'est pas dissimulée.

    L'amiral John Richardson, commandant de la marine américaine, a déclaré que le retour de la 2e flotte était lié à la reprise de la «concurrence entre les grandes puissances», le cite le quotidien Vzgliad. L'«environnement» devient «plus complexe» à cause de la «hausse du nombre de défis» selon lui. La 2e flotte est recréée pour parer ces défis, notamment «dans le nord de l'Atlantique», a-t-il souligné.

    Le commandement de la 2e flotte se situera, comme auparavant, dans la plus grande base navale du monde à Norfolk (État de Virginie). Cette unité opérationnelle a existé dans la marine américaine entre 1950 et 2011, et avait pour zone de responsabilité l'Atlantique du pôle Nord jusqu'à la mer des Caraïbes. Elle avait été dissoute par souci d'économie.

    «Washington a besoin de cette nouvelle flotte avant tout pour assurer la projection d'importants contingents en Europe en cas d'activités militaires, car ceux qui sont en place actuellement ne sont pas prévus pour une grande guerre», a déclaré l'expert militaire et capitaine de vaisseau de réserve Sergueï Ichtchenko. En d'autres termes, la création de la nouvelle flotte signifie indirectement la préparation à un conflit armé réel avec la Russie sur le théâtre d'opérations européen. Le Pentagone se prépare à couvrir la ligne principale des communications océaniques entre les USA et l'Europe.

    L'expert militaire Alexeï Leonkov, rédacteur du journal Arsenal Otetchestva, est convaincu que les Américains ont été poussés à recréer la flotte face à l'intensification de l'activité de la marine russe dans l'Atlantique.

    Les Américains eux-mêmes ne cachent pas l'orientation antirusse de leur démarche. Le retour de la 2e flotte s'inscrit dans le concept de Jim Mattis selon lequel les «compétitions stratégiques à long terme» avec la Russie et la Chine sont une priorité, estime le Washington Post. «La Russie n'a pas seulement occupé la Crimée et l'Ukraine, elle n'a pas seulement commis plusieurs actes hostiles contre l'Occident, y compris des cyberattaques et des ingérences dans les élections… Des sous-marins russes visent les câbles de communication utilisés par l'Otan sous l'eau», panique le quotidien.

    La marine américaine est disposée à «agir de manière plus puissante et déterminée dans le nord de l'Atlantique», a déclaré l'ex-commandant de destroyer américain et expert militaire Brian McGrath. Selon lui, le problème le plus important dont se chargera immédiatement la 2e flotte est la «menace que représente le nombre — pour l'instant modeste — de sous-marins nucléaires russes capables de sillonner les profondeurs de la côte Est des USA».

    A une époque, la 2e flotte était une immense unité opérationnelle de la marine américaine. Au moment de sa dissolution elle comptait plus de 100 navires, dont cinq porte-avions. Quant à son état actuel, on sait seulement pour l'instant que, d'après le Washington Post, elle sera chargée de patrouiller avec des «navires, sous-marins et avions anti-sous-marins habités et téléguidés».

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Lire aussi:

    L’US Navy recrée la Deuxième flotte à cause de la «concurrence des grandes puissances»
    Les États-Unis se prépareraient à affronter la Russie dans l'Atlantique Nord
    Poutine suit les exercices de la Flotte russe du Nord depuis le croiseur Petr Veliki
    Tags:
    guerre, Europe, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik