Ecoutez Radio Sputnik
    Un astéroïde. Image d'illustration

    D'où vient le premier «astéroïde-migrant» de l'histoire?

    © Fotolia / AND Inc
    Lu dans la presse
    URL courte
    Gazeta.ru
    Traduction de la presse russe (mai 2018) (73)
    120

    Des astronomes ont annoncé la découverte d'un objet unique: un mystérieux astéroïde aperçu près de Jupiter, entré dans le système solaire il y a plusieurs milliards d'années.

    Le rêve des astronomes d'étudier de près la substance d'autres étoiles pourrait se réaliser dans un avenir pas si lointain, et sans avoir besoin d'inventer un dispositif pour s'envoler vers les étoiles les plus proches: cette substance se trouve «sous notre nez», écrit le quotidien Gazeta.ru.

    En automne 2017, des astronomes ont bouleversé le monde scientifique en annonçant une découverte extraordinaire: au cours de leurs observations routinières, ils ont découvert pour la première fois un astéroïde volant à très grande vitesse à travers le système solaire. Après les mesures successives de ses coordonnées, les spécialistes ont déterminé que l'astéroïde baptisé Oumuamua n'était pas né dans notre système solaire.

    Cet objet en forme de cigare dégage une lueur rougeâtre propre aux objets des extrémités du système solaire. Par la suite, les chercheurs de l'université de Toronto ont découvert que l'astéroïde provenait très probablement d'un système d'étoiles binaires. La découverte de ce corps inhabituel qui s'éloigne de nous à très grande vitesse a fait sensation dans le monde scientifique, et de nombreux travaux y ont été consacrés. Par exemple, les chercheurs ont tenté de capter un éventuel signal radio provenant de cet astéroïde, mais en vain.

    Cependant, une découverte encore plus surprenante a été réalisée par les astronomes française Fathi Namouni et brésilienne Helena Morais, qui ont annoncé avoir découvert pour la première fois un astéroïde provenant d'un autre système stellaire faisant partie du système solaire.

    Les chercheuses ont publié leurs conclusions dans la revue Monthly Notices of the Royal Astronomical Society.

    L'astéroïde, baptisé 2015 BZ509, a été découvert en novembre 2014 à proximité de l'orbite de Jupiter, et, comme dans le cas de l'astéroïde Oumuamua, grâce au télescope hawaïen Pan-STARRS.

    La particularité étrange de l'astéroïde est son orbite rétrograde — c'est le nom que porte l'orbite des corps qui se déplacent dans le sens inverse de rotation de toutes les planètes et de la plupart des corps d'un système solaire.

    «Jusqu'à récemment on ignorait pourquoi l'astéroïde se déplaçait de cette manière tout en restant dans la même orbite que Jupiter, explique Fathi Namouni, astronome de l'Observatoire de la Côte-d'Azur, auteure de l'étude. Si 2015 BZ509 était originaire de notre système, il aurait le même sens de rotation que toutes les planètes et les astéroïdes, hérité du nuage de gaz et de poussière commun à partir duquel ils ont été formés.»

    En s'intéressant au passé de l'astéroïde mystérieux, les scientifiques ont effectué une simulation numérique de son orbite en analysant comment elle avait pu évoluer dans un passé lointain.

    «Nous avons montré que 2015 BZ509 avait une relation coorbitale avec Jupiter, un mouvement rétrograde depuis la naissance du système solaire il y a 4,5 milliards d'années, explique Helena Morais. Le système solaire ne pouvait pas engendrer en son sein des orbites rétrogrades par le passé, par conséquent l'unique possibilité restante est la capture de l'astéroïde à partir d'un autre système.»

    D'après les chercheurs, il y a des milliards d'années, de telles captures pouvaient avoir lieu bien plus facilement qu'aujourd'hui. En effet, le Soleil est né dans une accumulation stellaire dense qui s'est formée à partir d'un nuage protostellaire, et c'est pourquoi les perturbations gravitationnelles des étoiles voisines étaient plus fréquentes et puissantes qu'aujourd'hui.

    «La proximité des étoiles, couplée aux forces gravitationnelles émanant des planètes, a contribué à l'attraction et à la capture mutuelle des astéroïdes par les différents systèmes», explique Helena Morais.

    Selon les astronomes, la première découverte d'un astéroïde-migrant dans le système solaire pourrait avoir des conséquences importantes dans l'étude des questions scientifiques d'actualité comme la formation des planètes, l'évolution du système solaire et l'origine de la vie sur Terre.

    La compréhension de la manière dont 2015 BZ509 a pénétré dans le système solaire, et de quand il l'a fait, pourrait faire la lumière sur la formation du Soleil dans le nuage protostellaire et sur l'enrichissement des planètes du groupe terrestre en substances nécessaires pour la naissance et le développement de la vie.

    «C'est ce que nous devons découvrir à présent, explique Fathi Namouni. Puisque Oumuamua est simplement passé près de nous, ce n'était pas un problème de suivre sa trajectoire pour indiquer d'où il provenait. 2015 BZ509 a atteint le système solaire à l'étape de sa formation quand les planètes ne se trouvaient pas au même endroit qu'aujourd'hui. C'est pourquoi il faudra être très rusés pour découvrir d'où il vient.»

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (mai 2018) (73)

    Lire aussi:

    Le plus vieux groupe d’astéroïdes du Système solaire découvert par des astronomes
    La NASA publie une vidéo d’un des quatre astéroïdes doubles connus
    Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les astéroïdes sans oser le demander
    Tags:
    découverte, astronomie, astéroïde, chercheurs, espace, Système solaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik