Lu dans la presse
URL courte
Par
Traduction de la presse russe (juin 2018) (61)
5340
S'abonner

La frégate Amiral Gorchkov du projet 22350, conçue et construite à Saint-Pétersbourg, représente la 4e génération de navires russes dotés de missiles guidés.

D'après les ingénieurs, la frégate Amiral Gorchkov est capable d'accomplir un large éventail de missions: lutte contre les navires ennemis; recherche et destruction de sous-marins; attaque de cibles terrestres en profondeur sur le territoire ennemi, sur le littoral et sur les îles; défense antiaérienne, anti-sous-marine et antinavire d'un groupe naval ou d'un convoi; ou encore appui feu d'un débarquement naval, écrit vendredi le site de la chaîne Zvezda.

En effet, l'Amiral Gorchkov est l'une des frégates les plus sophistiquées du monde. Après sa mise en service, le Gorchkov deviendra le premier grand navire lance-missile en zone maritime conçu par la Russie avec une «technologie sans papier»: l'élaboration de sa documentation a été réalisée en utilisant des systèmes de conception par ordinateur FORAN. Les technologies de pointe ont permis d'améliorer les caractéristiques de navigation et d'assurer le fonctionnement opérationnel des armements en cas de tempête de force 4-5.

La frégate Amiral Gorchkov
© Sputnik . Pavel Lvov
La frégate Amiral Gorchkov

En apparence, l'Amiral Gorchkov se distingue par son long gaillard d'avant et sa superstructure continue utilisant des matériaux à base de polychlorure de vinyle et de fibres de carbone.

La superstructure et le bord de la nouvelle frégate sont faits de matériaux composites pour réduire le poids de la structure et sa visibilité infrarouge. De plus, les chantiers navals de Saint-Pétersbourg ont également travaillé à la réduction du champ radar secondaire des nouvelles frégates par rapport aux navires étrangers de la même classe.

Un autre écart à la pratique traditionnelle a été l'abandon de la propulsion à gaz au profit du système CODAG (combinaison gaz et diesel) où les turbines M-90FR d'une puissance totale de 40.000 kW sont utilisées pour l'accélération, et les moteurs diesels 10D49 de 7.378 kW pour une navigation économique.

L'arme principale de l'Amiral Gorchkov est le système de missiles Kalibr-NK qui a fait ses preuves en Syrie. Cependant, les 16 systèmes de lancement universels 3S14 conviennent également pour tirer des missiles supersoniques Oniks et les futurs missiles hypersoniques Tsirkon.

Pour le moment, le hangar de cette première frégate est prévu pour accueillir un Ka-27, mais à terme sa place sera occupée par le tout nouvel hélicoptère embarqué Minoga développé par le bureau Kamov. L'Amiral Gorchkov sera le premier navire muni d'un canon d'artillerie A-192M de 130 mm avec une cadence de tir de 30 coups à la minute et une portée maximale de 22 km.

L'arme la plus avancée technologiquement à bord du projet 22350 sera le système de défense antiaérienne sur la base du Poliment-Redout avec contrôle simultané de deux canons d'artillerie Palach équipés de deux canons de 30 mm et la tourelle A-192M. L'arme principale de défense antiaérienne sera le système Redout d'une portée de 150 km.

D'après les sources du secteur des chantiers navals, la frégate Amiral Gorchkov a terminé les essais et sera bientôt remis à son commanditaire.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

 

Dossier:
Traduction de la presse russe (juin 2018) (61)

Lire aussi:

Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
Détonation entendue à Paris: pourquoi l’avion de chasse a-t-il été mobilisé?
Ankara répond à Paris après les propos de Macron sur le Haut-Karabakh
Tags:
forces navales, Admiral Gorchkov (frégate), Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook