Ecoutez Radio Sputnik
    Leopard 2

    La France et l'Allemagne envisagent une production d'armes commune

    © AP Photo / Michael Sohn
    Lu dans la presse
    URL courte
    Izvestia
    Traduction de la presse russe (juin 2018) (61)
    956

    Les gouvernements européens promeuvent de plus en plus l'idée de programmes de défense conjoints. La France et l'Allemagne ont signé ce 19 juin un nouvel accord sur la mise en œuvre de projets communs dans l'élaboration des systèmes d'armement.

    Le mémorandum sur la collaboration dans le domaine militaire a été signé par les ministres de la Défense française et allemande — Florence Parly et Ursula von der Leyen, écrit lundi 25 juin le quotidien Izvestia.

    L'accord en question prévoit l'intensification de deux projets évoqués antérieurement: la construction d'un nouveau char de combat MGCS (Main Ground Combat System) et d'un nouvel avion FCAS (Future Combat Air System).

    La décision de concevoir le MGCS remonte à l'été 2015. A ce jour, les deux pays construisaient le matériel blindé chacun de leur côté: l'AMX-56 Leclerc pour la France et le Leopard 2 pour l'Allemagne. Mais, cette fois, le remplacement de ces blindés sera commun et c'est à cet effet qu'a été créée une coentreprise des compagnies Krauss-Maffei (Allemagne) et Nexter (France).

    Le char européen de nouvelle génération, appelé à devenir un concurrent de l'Armata russe, est seulement en cours d'élaboration. Les travaux pratiques seront lancés en 2025 pour une apparition des premiers prototypes d'ici 2030.

    Pour l'instant, il est prévu que les Allemands prennent en charge le châssis, et les Français le compartiment de combat du nouveau char (même s'il y aura des particularités: manifestement, le canon sera tout de même allemand).

    L'Europe ne dispose pas de ses propres chasseurs de 5e génération et ne mène aucun développement dans ce sens. Étant donné que les USA ont depuis longtemps mis en service leur F-22 et lancent actuellement un autre appareil (le F-35 en trois versions), l'écart creusé est irrattrapable, fait savoir le journal.

    C'est pourquoi les travaux de développement doivent sauter une génération. Selon certains, le FCAS devrait précisément être un programme de 6e génération.

    Ces appareils remplaceront les chasseurs tactiques de série actuels Dassault Rafale en France et Eurofighter Typhoon dans le reste de l'Europe. Les premières approches prudentes ont commencé en été 2017, quand Emmanuel Macron a rencontré Angela Merkel. Il est prévu de faire participer les plus grands groupes de l'industrie aéronautique à ce projet: Dassault Aviation, Airbus, Thales, MBDA, et Safran.

    Le premier vol de l'appareil est prudemment planifié pour 2040.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (juin 2018) (61)

    Lire aussi:

    Les images du premier chasseur européen de 5e génération révélées
    La bataille des technologies: qui se dotera le premier d'un chasseur de 5e génération?
    Des Rafales à la place des F-16, Paris fait une proposition constructive à Bruxelles
    Tags:
    production, armements, Allemagne, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik