Ecoutez Radio Sputnik
    Comment les fake news sur la guerre commerciale influencent les marchés

    Comment les fake news sur la guerre commerciale influencent les marchés

    © AP Photo / Andy Wong
    Lu dans la presse
    URL courte
    Vestifinance.ru
    Traduction de la presse russe (juin 2018) (61)
    0 40

    L'aggravation des relations entre les États-Unis et la Chine s'accompagne de désinformations dans les médias, auxquelles les marchés sont les premiers à réagir. Qui manipule les prix des actions et comment?

    Les craintes concernant l'escalade de la guerre commerciale entre la Chine et les USA ont fait s'effondrer lundi le marché américain: le S&P 500 et le Dow Jones ont perdu près de 1,5%, et le Nasdaq plus de 2%, écrit mardi 26 juin le site d'information Vestifinance.ru.

    Cet effondrement a été provoqué par la publication d'un article du Wall Street Journal informant que l'administration américaine avait l'intention de limiter les investissements des compagnies liées à la Chine dans les technologies élaborées par les USA.

    Selon une source du journal, de cette manière Donald Trump compte empêcher les exportations de technologies de pointe en Chine et freiner la mise en œuvre du programme Made in China 2025 visant l'établissement du leadership mondial de la Chine dans dix secteurs-clés.

    Cet article a constitué le thème principal sur les marchés lundi, mais dans la soirée déjà cette information a été démentie par le conseiller du Président américain pour le commerce Peter Navarro.

    Le marché a positivement réagi et une partie des pertes a été recouvrée. Le plus curieux est que la déclaration de Navarro a été relayée au moment précis où l'indice S&P 500 atteignait un niveau de soutien important.

    Il s'agit manifestement d'une banale manipulation des marchés à l'aide de différentes déclarations et publications. Quoi qu'il en soit, les indices ont terminé la journée dans le rouge.

    La situation en Chine n'est pas très bonne non plus: le principal indice boursier, Shanghai Composite, est entré dans une phase de marché baissier (bear market). Cet indice a déjà perdu 22,5% par rapport à ses records de janvier.

    Les géants technologiques chinois, dits TATS (Tencent, ALibaba, Taiwan Semi, Samsung), affichent un net retard sur les FANG américains (Facebook, Amazon, Netflix, Google).

    Pendant ce temps, dans le cadre de la guerre commerciale, le cours du yuan continue de diminuer par rapport au dollar — il a perdu environ 5% par rapport à son maximum en mars.

    L'agence Bloomberg a rapporté que le commerce mondial avait ralenti avant que Donald Trump n'engage une politique agressive vis-à-vis de la Chine, c'est-à-dire avant le début de la guerre commerciale.

    Le commerce mondial a considérablement ralenti début 2018. L'indice calculé par le Bureau néerlandais d'analyse de la politique économique a diminué en avril jusqu'à —0,6%.

    Face au risque de guerre commerciale à part entière, les experts mettent en garde contre la possibilité de récession de l'économie mondiale.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (juin 2018) (61)

    Lire aussi:

    La bulle explose: le marché américain s'effondre, les investisseurs fuient
    Pourquoi les marchés boursiers s'effondrent
    Le dossier nord-coréen n’est-il qu’un prétexte pour une guerre commerciale contre Pékin?
    Tags:
    désinformation, marché, guerre commerciale, États-Unis, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik