Ecoutez Radio Sputnik
    Su-57

    Le chasseur russe Su-57 passe au niveau supérieur

    © Sputnik . Ramil Sitdikov
    Lu dans la presse
    URL courte
    Nezavissimaïa gazeta
    4401

    Samedi 30 juin, le vice-premier ministre russe Iouri Borissov et le vice-ministre russe de la défense Alexeï Krivoroutchko ont visité l'usine aéronautique Gagarine, filiale de la compagnie Soukhoï à Komsomolsk-sur-l'Amour.

    Iouri Borissov a donné une estimation positive à la mise en œuvre du contrat public pour la construction du Su-57 et l'accomplissement des engagements contractuels concernant la fourniture de chasseurs modernes, écrit mercredi le quotidien Nezavissimaïa gazeta. Il a annoncé que l'entreprise s'était déjà adaptée aux besoins du ministère de la Défense. Pour sa part, Alexeï Krivoroutchko a indiqué que le premier contrat pour les chasseurs Su-57 prévoyait la remise de 12 chasseurs au ministère de la Défense.

    La signature du premier contrat pour l'achat d'une présérie de chasseurs polyvalents de 5e génération en quantité réduite est parfaitement logique. A l'étape actuelle, il faut obtenir la confirmation du caractère opérationnel de la production pour la construction d'un produit conforme aux exigences et selon les volumes prévus.

    Le développement du nouvel avion du bureau Soukhoï, qui remplacera progressivement les Su-27 et les intercepteurs MiG-31, a commencé en 1999. Ce projet avait été baptisé PAK FA, puis l'usine Gagarine lui a attribué l'indice T-50. Il a effectué son premier vol en 2010, et en août 2017 le parc comptait 11 appareils. Au même moment, le nouveau chasseur recevait son appellation de série: Su-57.

    Le Su-57 combine les technologies de 5e génération, la grande vitesse et la longue autonomie, les puissants moteurs et les excellentes caractéristiques de manœuvre des chasseurs Soukhoï. Le site Global Conflict le place en première position dans son classement des chasseurs modernes.

    Les appareils qui seront remis au ministère de la Défense sont propulsés par les moteurs AL-41F1 dits «de première étape», qui sont une profonde modernisation du turboréacteur AL-31F. Mais les experts estiment que ces moteurs ne conviennent pas à la cinquième génération et associent le début de la production en série à la fabrication du moteur «de seconde étape» connu comme «izdelie 30».

    Le nouveau moteur prévu pour le Su-57, doté d'une poussée et d'une efficacité de consommation accrues, a déjà effectué des essais en décembre 2017. Il subira à présent une mise au point qui pourrait prendre un certain temps. Mais au final, le moteur permettra d'obtenir des caractéristiques techniques qui correspondent entièrement aux chasseurs de 5e génération.

    L'armement du Su-57 combine les fonctions d'un avion d'attaque et d'un chasseur. L'ordinateur de bord de l'avion est une sorte de deuxième pilote numérique qui assure une assistance pour contrôler l'avion et mener un combat aérien. Tous les équipements électroniques, les systèmes d'armement et le moteur du Su-57 sont dotés d'un contrôle numérique.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Lire aussi:

    Le premier Su-57 modernisé effectuera un vol à l’automne
    L'armée russe commence à tester au combat ses chasseurs de 5e génération
    Le chasseur de 5e génération Su-57 livré à l’armée russe en 2018
    Tags:
    chasseur, défense, Su-57 (T-50, PAK-FA), Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik